Property Licence Checker, un outil au service du locataire

Par Charles Flageul | Publié le 19/11/2020 à 15:11 | Mis à jour le 19/11/2020 à 15:20
Photo : James Padolsey - Unsplash
property license checker locataire londres

Récemment, la mairie de Londres a lancé la création d’un nouvel outil numérique, le « Property Licence Checker », un système qui permettra aux locataires de déterminer si oui ou non leurs propriétaires possèdent bel et bien une licence de propriété privée conforme aux standards de propreté, sécurité et hygiène.

 

En tant que locataire, il est difficile de savoir si les propriétaires détiennent une licence correcte étant donné le nombre incalculable de réglementations et accréditations dans le secteur de l’immobilier à Londres. Cependant, ce nouveau système de vérification a été créé pour simplifier le processus et permettre aux locataires de vérifier plus efficacement le contrat de licence signé par les propriétaires.

Si le locataire découvre par le biais de ce système de vérification que son propriétaire n’est pas soumis à un contrat de licence approprié, ce dernier risque de sévères sanctions comme le remboursement annuel du logement. Par exemple, si le prix moyen d’une location privée à Londres s’élève à 1,425 pounds par mois, le propriétaire vous devra 17 000 livres sterling.

Sachant que 18% des logements privés londoniens ne correspondent pas aux standards de propreté, sécurité et hygiène, l’enjeu de la stratégie de Sadiq Khan est d’assurer le bien-être des locataires via ce nouvel outil numérique ! Pour plus d’informations, veuillez consulter le site du gouvernement à ce sujet.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics.

Sur le même sujet
Charles Flageul - Journaliste Londres

Charles Flageul

Étudiant en Troisième Année à Sciences Po Aix, je me destine au reportage vidéo.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale