Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pollution de l’air : 3 000 décès pourraient être évités chaque année

Par Jennifer Febvay | Publié le 17/06/2019 à 11:26 | Mis à jour le 17/06/2019 à 11:31
3000 décès par an pourraient être évité Royaume-Uni Londres ammoniac élevage

Chaque année, ce sont 3 000 décès par an en Angleterre qui pourraient être évités. La cause : des rejets d’ammoniac dans l’air bien trop élevés.

 

Au moins 3 000 décès par an pourraient être évités si les émissions d'ammoniac d'origine agricole étaient réduites de moitié, d’après une enquête révélée par le quotidien The Guardian.

Le gouvernement a largement ignoré les dangers de l'ammoniac - notamment les gaz émanant des fermes d’élevage, associés à d'autres produits chimiques présents dans l'air - en dépit des promesses des ministres de réduire la pollution atmosphérique.

Un secteur agricole très polluant

En effet, les secteurs agricoles les plus polluants, comme l’exploitation de bovins laitiers et de bovins de boucherie, n’ont aucune obligation de surveiller, de signaler ou de réduire les émissions d’ammoniac. Conséquence : à ce jour, il s’agit du seul polluant atmosphérique majeur en augmentation au Royaume-Uni, alors que les autres formes de pollution sont aujourd’hui à la baisse.

En 2017, l’élevage de bétail au Royaume-Uni était à l’origine de presque 72 tonnes d’ammoniac et l’élevage contribue à hauteur de 18 % au réchauffement climatique, selon l’Institut national de la recherche agronomique en France (INRA).

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hong Kong Appercu
HISTOIRE

La cité des ténèbres de Hong Kong

Objet de curiosité voire de crainte, Kowloon City a alimenté les histoires les plus extraordinaires. Histoire de la plus incroyable des aventures humaines qu'ait jamais connu Hong Kong!

Sur le même sujet