Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

POLLUTION – 3 initiatives insolites de surveillance de l’air

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 14/03/2017 à 09:12 | Mis à jour le 14/03/2017 à 12:45

Impossible n'est pas British! La semaine dernière, la BBC publiait un docu-série intitulé « So I Can Breathe », consacré aux moyens de réduire la pollution de l'air. Au Royaume-Uni, elle serait responsable de près de 40,000 décès chaque année. L'occasion de se pencher sur 3 initiatives britanniques totalement atypiques pour évaluer sa qualité.
Le sac-à-dos pour traquer l'air pollué : 
Des scientifiques de l'Université de Leicester testent un appareil de mesure portable dans un simple sac-à-dos. Lestés de ce paquetage insolite, des volontaires déambulent dans des endroits stratégiques (intersections, arrêts de bus?). Le parcours est suivi par satellite et retracé avec des lignes colorées qui indiquent le taux de pollution à des points précis. Il en ressort que l'exposition à un air plus ou moins vicié se joue parfois à quelques mètres.
Des pigeons pour patrouiller les airs : 
Nuisibles, rats ailés ? les noms d'oiseaux ne manquent pas pour moquer les pigeons. Une infamie réparée par l'initiative Pigeon Air Patrol. Désormais, les pigeons londoniens sont érigés en champions de la lutte contre la pollution de l'air. Ainsi, des escadrons de ces volatiles patrouillent les airs équipés de capteurs, afin de mesurer le taux de pollution ambiant.
L'odorat, nouvelle arme contre la pollution ? : 
Une équipe de chercheurs de Goodcitylife prétend qu'il existe un lien entre les mots-clés (ou hashtags) d'une photo postée sur les réseaux sociaux et la pollution de l'air. Lorsque vous prenez un lieu en photo et la postez en ligne, le contenu de l'air ambiant influence votre choix de mots-clés. Ainsi, les photos de lieux qui contiennent les hashtags « voiture », « essence » ou « échappement » sont supposées avoir été prises à un endroit particulièrement pollué. Goodcitylife a géo-localisé ces lieux afin de créer une cartographie olfactive des zones atteintes à Londres. 

Antoine Engels (www.lepetitjournal.com/londres), le 13 mars 2017

Pratique
La carte olfactive des zones polluées de Londres
http://goodcitylife.org/smellymaps/index.html                                                                                                     
Pour suivre le docu-série « So I Can Breathe » de la BBC            
http://www.bbc.co.uk/mediacentre/latestnews/2017/so-i-can-breathe                                                            
Consultez le taux de pollution de l'air à Londres en temps réel
https://www.londonair.org.uk/london/asp/publicdetails.asp                                                                                
Guide pratique pour éviter de respirer de l'air pollué à Londres                                
http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-39186117 

 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Londres ?

IDÉE SORTIE

Greenwich se transforme en scène ouverte pour les artistes de rue

Le Greenwich + Docklands International Festival revient du 21 juin au 6 juillet. Fondé en 1996, le festival s’est rapidement imposé comme l’un des rendez-vous incontournables du spectacle de rue