Jeudi 26 novembre 2020

Photo d’Adèle en bikini caribéen, célébrités et députés s’en mêlent !

Par Amandine Guiony | Publié le 03/09/2020 à 09:35 | Mis à jour le 03/09/2020 à 09:51
Adele polémique festival Notting Hill

Critiqué de façon très virulente sur les réseaux sociaux, le cliché posté par la chanteuse ce dimanche à l’occasion du Carnaval de Notting Hill, a été défendu par de nombreuses célébrités.

Des plumes jaune-fluo dans le dos, un bikini aux couleurs de la Jamaïque et une coiffure africaine traditionnelle, le style arboré par l’artiste londonienne a créé la polémique sur les réseaux sociaux.

«Comme si 2020 ne pouvait pas devenir plus bizarre, Adèle nous donne des nœuds bantous et une appropriation culturelle que personne n’a demandé », écrit le journaliste Ernest Owens.

Pour certains, la chanteuse a fait preuve « d’insensibilité » en détournant cette culture à son avantage, affichant par la même occasion sa récente perte de poids.

« Les femmes noires sont discriminées parce qu’elles portent des coiffures telles que les nœuds bantous mais les Blancs ne le sont pas, ce n’est pas juste. Voilà pourquoi les gens sont en colère », écrit une internaute.

« Balivernes ! »

En réponse à ces attaques, de nombreuses personnalités, jamaïcaines d’origine pour la plupart, ont apporté leur soutien à la star.

C’est le cas de la célèbre top modèle Naomi Campbell qui a posté des coeurs et des émojis en forme de drapeau jamaïcain sous la photo d’Adèle.

Le député de Tottenham, David Lammy, également pris sa défense : « Balivernes ! Cette fumisterie manque totalement l’esprit du Carnaval de Notting Hill et sa tradition du « dress up or masquerade ». Adèle est née et a grandi a Tottenham, elle la comprend mieux que personne ».

« Merci Adèle. Oublie les Haters ! », a conclu sur Twitter l’homme politique d’origine africaine.

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,  abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

Étudiante en journalisme international à l’École Du Journalisme de Nice et au Griffith Collège du Dublin.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet