Jeudi 22 octobre 2020

Où et quand allons-nous pouvoir organiser nos vacances au soleil ?

Par Luther Beaumont | Publié le 17/05/2020 à 11:45 | Mis à jour le 17/05/2020 à 11:58
Photo : Laurent Colin - Destination Calvi avec Air Corsica
Vers quel pays partir vacances

Vous rêvez toujours de votre escapade au soleil ? Vous trouverez ici les lieux dans lesquels vous allez pouvoir vous rendre, mais sous certaines conditions et surtout à partir de certaines dates… Explication. 

 

Vacances en Espagne

Depuis le 14 mai, toutes les arrivées en Espagne font l’objet d’une mise en quarantaine pour une période de deux semaines, le pays venant tout juste de relâcher un peu les restrictions liées au confinement. Les ordres stipulent que tous les voyageurs en provenance de l’étranger devront rester dans leurs hébergements et ne seront autorisés à sortir que pour faire quelques courses, pour un rendez-vous médical, ou pour d’autres impératifs de première nécessité.

Le port du masque facial est obligatoire pour ces personnes. A ce jour, seuls les citoyens espagnols, les résidents et ceux qui peuvent produire la preuve d’un besoin humanitaire sont autorisés à entrer dans le pays. Le fait d’être potentiellement propriétaire d’un bien immobilier ne représente pas une preuve suffisante.

Le pays envisage de maintenir ses frontières closes pour la plupart des voyageurs étrangers jusqu’à juillet. Le gouvernement songe actuellement à l’élaboration de solutions pour contrôler qui peut entrer le territoire. Ceci inclut l’utilisation potentielle de tests médicaux. Seule la moitié du pays a entamé le relâchement des restrictions liées au confinement à aujourd’hui, n’autorisant que des petits rassemblements et des voyages locaux. Dans les provinces concernées par ce relâchement des restrictions, les bars, les restaurants et les commerces de proximité ont été autorisés à rouvrir avec des capacités réduites. Les musées, les salles de gym, et les hôtels sont ouverts avec des mesures de précaution. Barcelone et Madrid restent toujours en confinement.

 

Escapade au Portugal

Le pays a annoncé en date du 13 mai que les plages rouvriraient le 6 juin, mais il demeure déjà prêt à organiser la réouverture de ses frontières. Le statut d’urgence nationale a été levé le 3 mai et un plan méticuleux a été élaboré pour organiser la réouverture de plus de secteurs d’activité tous les quinze jours, dans la mesure où la propagation du virus reste sous contrôle.

Le gouvernement a annoncé que des bons d’achat seraient mis à disposition des touristes qui ont du être contraints et forcés d’annuler leurs séjours, les autorisant à les planifier ultérieurement d’ici la fin de l’année prochaine. Et ce, dans l’espoir de pouvoir se positionner parmi les destinations les plus sûres suite à la réouverture des frontières. Là aussi, des certifications seront délivrées pour illustrer les moyens mis en œuvre auprès des clients et du personnel. Une application permettra aussi aux amateurs de plage de savoir les emplacements disponibles.

 

Séjour en Croatie

La Croatie a éradiqué l’épidémie du virus et souhaite désormais acter le redémarrage de son industrie touristique. Des pourparlers sont déjà en cours avec l’Autriche, la République tchèque et la Slovaquie dans le but d’établir une sorte d’espace à part entière autour de la région nord de l’Adriatique. Un espace réservé aux touristes étrangers. D’autres ouvertures sont aussi envisagées avec l’Allemagne. Les restaurants, les bars et certains hôtels du bord de mer vont rouvrir ce week-end. D’autres lieux d’hébergement entendent être de retour aux affaires d’ici la fin du mois.

A ce jour, les étrangers peuvent entrer sur le territoire sous présentation d’un justificatif d’ordre professionnel, d’un titre de propriété à l’égard d’un bien situé en Croatie, ou au titre de la participation à des funérailles. Pendant 14 jours suite à leur arrivée, les étrangers ne sont autorisés à quitter leurs hébergements que pour des obligations professionnelles ou pour des cas d’extrême nécessité qui seront bientôt précisés.

 

Cap sur la Turquie

Le tourisme représente un dixième de l’économie turque globale. Ankara souhaite donc faire redémarrer cette industrie au plus vite. Le pays restera en confinement avec ses frontières closes ainsi que l’interdiction de voyager d’une ville à l’autre à l’intérieur du territoire jusqu’à la fin du mois. Cependant, Turkish Airlines accepte les réservations pour les voyages à partir du 28 mai, et Pegasus a déclaré que les vols domestiques reprendront sur la fin mai.

Aujourd’hui, les voyageurs qui arrivent depuis l’étranger doivent respecter une période de quarantaine de deux semaines. La potentielle levée de ces mesures n’a à ce jour pas encore été annoncée. Malgré cela, le ministère du tourisme a lancé cette semaine la délivrance d’un nouveau certificat dénommé “Tourisme sain”, qui pourra se voir octroyé auprès d’aéroports, de compagnies aériennes, d’hôtels ou d’autres entreprises su secteur touristique dans le but de pouvoir certifier que les établissements concernés respectent bel et bien les nouvelles mesures d’hygiène. Ceci inclut des désinfections fréquentes, les prises de température des clients et du personnel, ainsi que le respect des mesures de distanciation. Il est espéré et attendu que les hôtels et les plages redeviendront ouverts aux étrangers pour la fin du mois. Ceci étant, les buffets seront interdits et les transats espacés d’un mètre cinquante les uns des autres.

 

Vacances en Grèce

Le pays est impatient de pouvoir rouvrir ses portes au tourisme et se prépare à recevoir de nouveau les amateurs de bronzage dès le 1er juin. Le gouvernement grec a commencé à relâcher les mesures de confinement ce mois-ci, et accélère le processus. Les premières plages vont rouvrir ce week-end. Les autorités ont insisté lourdement quant au fait que les transats seront disposés de telle façon que les mesures de distanciation puissent être bien tenues et respectées. Les bars implantés sur les plages resteront fermés.

Tant les transports aériens que maritimes sont sur le point de redémarrer, mais dans le cas des transports maritimes seulement avec la moitié des capacités. Les îles grecques qui sont fermées depuis le mois de mars vont être de nouveau accessibles pour les voyageurs locaux ce mois-ci, mais les voyageurs étrangers ne seront à nouveau les bienvenus qu’à partir de la fin juin. Les restaurants et les bars seront ouverts à la population à partir de ce lundi. Les parcs hôteliers de luxe ont reçu le feu vert quant à une réouverture le 1er juin. Les autorités sont toujours en cours de réflexion concernant la possibilité pour les hôtels de proposer des buffets.

 

Décoller pour l'Italie

A l’heure actuelle, n’importe quel visiteur arrivant en Italie se doit de s’auto-isoler pendant deux semaines. Les Italiens qui ont dû faire face à l’impossibilité de voyager hors de leurs frontières sont en train désormais d’effectuer leur réservation en bord de mer. Conséquence : le prix des locations de villas entre Rome et la Toscane a augmenté de 30 %.

Les cafés et les restaurants rouvriront ce lundi. Les plages pareillement dans la foulée, avec la mise en place de mesures de sécurité. Les plages privées qui parsèment les côtes italiennes devront séparer leurs transats avec 5 mètres d’intervalle. La constitution de groupes d’individus ne sera pas autorisée sur les plages. Toutes les personnes circulant sur les plages devront porter des masques faciaux jusqu’au moment de rejoindre leur parasol.

 

Visiter l'Allemagne

Les frontières terrestres ont commencé à être ré-ouvertes progressivement depuis le 14 mai. Les frontières avec le Luxembourg ont été les premières concernées. Les contrôles aux frontières avec la France, la Suisse, et l’Autriche entendent être maintenus jusqu’à la mi-juin. A ce jour, les voyageurs britanniques qui arrivent en Allemagne par voie maritime ou aérienne doivent rebrousser chemin, exception faite en cas d’extrême nécessité. Tous les arrivants ont pour obligation de s’auto-isoler pendant les premiers 14 jours.

L’Allemagne demeure par ailleurs en pourparler avec certains de ses voisins frontaliers, ceci inclut la France et les Pays-Bas, dans le but d’autoriser les vacances à l’étranger d’ici la fin de l’été. Berlin a déclaré qu’ils préconisaient davantage un large territoire correspondant à l’UE. Il n’est pas clair si les Britanniques et personnes provenant de Grande-Bretagne en feront partie. Le fait que le Royaume-Uni représente le quatrième pays qui fréquente touristiquement le plus l’Allemagne pourrait peser dans la balance.

 

Partir en Autriche

Les frontières avec l’Allemagne rouvriront en date du 15 juin. Il en sera probablement de même très peu de temps après à l’égard des frontières suisses et hongroises. La frontière italienne devrait, quant à elle, rester fermée jusqu’à nouvel ordre. Les voyageurs en provenance de l’extérieur de l’Europe sont dans la très vaste majorité interdits d’entrer sur le territoire.

L’Autriche entend considérer la mise à disposition d’un “certificat de bonne santé”, illustrant que le visiteur a été testé négatif pour le Covid-19 pas plus tard que 4 jours maximum avant sa potentielle arrivée. Autrement, ils devront être placés en quarantaine pour 14 jours. La priorité des priorités pour l’Autriche, c’est de sécuriser et de permettre le retour des touristes allemands, qui représentent à aux seuls un cinquième de l’économie concernée dans certaines régions du pays. Bars, restaurants, cafés et musées sont à nouveau ouverts depuis le 13 mai. Hôtels, parcs zoologiques, parcs aquatiques, ainsi que d’autres attractions touristiques devraient être autorisés à suivre le mouvement d’ici la fin du mois.

 

Une échappée belle en Suisse

La Suisse envisage de commencer à rouvrir ses frontières avec ses pays voisins à partir du milieu du mois prochain. Les Britanniques vont devoir attendre avant de pouvoir de nouveau voyager directement pour la Suisse pour leurs vacances, mais les officiels espèrent que cela pourra de nouveau être le cas d’ici la fin de l’été. Certaines compagnies aériennes incluant Swiss, Edelweiss, British Airways et Easyjet ont annoncé des plans d’action pour augmenter ou pour reprendre les vols entre la Suisse et le Royaume-Uni à partir du mois prochain.

Les restaurants ont été autorisés à rouvrir sous condition de ne pas recevoir de groupes composés de plus de quatre personnes. Les hôtels ont commencé à rouvrir, tandis que les transports de montagne tels que les téléphériques sont en clin à reprendre du service à partir du 8 juin. Les campings et les stations de ski devraient rester fermés jusqu’au 7 juin.

 

Les vacances en France

Les frontières françaises restent fermées pour les touristes depuis le Royaume-Uni. Ceci étant il est possible d’effectuer la traversée de la Manche pour certaines taches essentielles, comme les livraisons effectuées par les routiers. Aucune date n’a encore été communiquée à ce jour quant à un relâchement de ces restrictions.

Le président Macron demeure cependant sous la pression des industriels du tourisme qui n’en peuvent plus de ne pas pouvoir générer de revenus. Il a déclaré que la population française serait probablement autorisée à organiser de potentielles vacances à l’intérieur du territoire pour cet été. Il a annoncé par ailleurs une enveloppe de 18 milliards d’euros pour aider le secteur du tourisme.

La fédération française des vacances en plein air, qui regroupe près de 8 000 campings, a annoncé qu’ils se tenaient prêts à rouvrir, bien qu’aucune date n’ait encore été envisagée. La Grande Motte, une station balnéaire sur la Méditerranée, envisage la mise à disposition d’un processus de réservation pour les amateurs de bains de soleil, qui se verront allouer un emplacement délimité par des séparations de bois afin de pouvoir maintenir les mesures de distanciation.

Les infrastructures liées au transport sont restées ouvertes. L’Eurostar assure un service par jour, les terminaux maritimes sont ouverts et une quantité limitée de vols ont lieu vers les aéroports français. Quasiment partout dans le pays, les cafés et les restaurants recommenceront à servir les clients à partir du 2 juin. Les établissements parisiens ainsi que les autres localisés dans les zones les plus affectées resteront quant à eux fermés.

Aucune décision n’a encore été prise à l’égard des Britanniques propriétaires d’une résidence secondaire dans l’Hexagone. Nul ne sait à ce jour quand est-ce que ces derniers pourront de nouveau accéder à leur propriété.

 

 

Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet