Mon quartier : West Hampstead vu par la très organisée Isabelle Lamy

Par Fiona Farrell | Publié le 02/04/2019 à 16:29 | Mis à jour le 03/04/2019 à 09:50
Photo : Isabelle Lamy au comptoir de Alice House, l’un de ses pubs préférés de West Hampstead
Isabelle Lamy portrait bonnes adresses West Hampstead Londres

Isabelle Lamy est « space and life organiser » ou maître de l’organisation à Londres. Originaire de la région parisienne, c'est à West Hampstead qu'elle a choisi de poser ses bagages en 2012.

Qui êtes-vous et que faites-vous ?

Je suis coach en rangement et en organisation, j'ai créé mon entreprise en 2014. J'ai le même métier que Marie Kondo, une japonaise qui fait parler de notre métier en ce moment sur Netflix. Mais je n'applique pas forcément sa méthode qui consiste à regrouper toutes les choses d’une même catégorie (tous les vêtements par exemple) dans une même pièce avant de faire le tri. Je trouve ça assez démoralisant. Moi j'accompagne en général mes clients dans le désencombrement de leur habitation, pièce par pièce. J’aime bien commencer par la cuisine, espace en général dépourvu de toute attache sentimentale. Mon but, c'est de rendre le quotidien de mes clients plus facile et moins stressant. Toutes ces méthodes, je les applique naturellement dans ma vie personnelle. Nous avons trois enfants et nous avons beaucoup déménagé donc j'ai toujours accordé beaucoup d'importance à l'organisation.

Depuis combien de temps vivez-vous ici et pourquoi Londres ?

Je suis arrivée à Londres en 2012 suite à une opportunité professionnelle de mon mari. Avant, nous avons également vécu à Barcelone, aux États-Unis et en France bien sûr. Déménager à Londres a été pour nous et pour les enfants une riche opportunité, car la capitale britannique allie le fait de vivre dans un pays anglophone en étant tout près de la France. Cela nous permet de garder des liens avec nos proches. Londres est une ville très attirante, qui bouge tout le temps, cosmopolite. Et puis c'est une nouvelle expérience d'expatriation. Le fait d’être expatriés nous fait un peu agir comme des touristes. On se dit qu’il faut profiter et visiter un maximum de sites. Je pense que nous avons beaucoup plus visité le Royaume-Uni que certains locaux.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans la ville ou dans la culture anglaise ?

Beaucoup de choses. J'ai suivi une formation en design d'intérieur quand j'ai décidé de changer de carrière, donc je suis très sensible à l'architecture anglaise. Ce qui est intéressant ici également, c'est le sens de la communauté. Les gens se regroupent beaucoup pour soutenir la communauté. Par exemple, je fais partie d'un groupe de course gratuit qui s'appelle Park Run qui a lieu tous les samedis matin à 9h, uniquement grâce aux volontaires. C'est un 5 km chronométré. A Gladstone Park, là où je cours, nous sommes facilement plus de 200 participants chaque début de week-end. J’affectionne aussi le respect, le pragmatisme et le flegme légendaire des Anglais. Autre chose qui a été un vrai plus pour moi, c'est la facilité de monter une entreprise et l'absence de charges tant qu’on n'a pas atteint un certain montant de chiffre d’affaires.

Qu’est-ce qu’il ne faut absolument pas rater à West Hampstead ?

Nous avons récemment déménagé à Wembley, mais revenons toujours ici pour le « côté village » très agréable. Quand nous voulons aller au restaurant, nous venons à West Hampstead. Il y a deux adresses que nous affectionnons particulièrement : The petite Corée et Ham. Il y a un autre petit restaurant très sympa et bon, juste à côté, qui s’appelle le Wet Fish Cafe. La dernière fois que nous y avons déjeuné avec mon mari en semaine, nous étions assis presque à côté de l’actrice Emma Thompson, résidente du quartier. Il recèle beaucoup de charity shop dans lesquels je viens souvent car j’y dépose régulièrement des choses auxquelles mes clients veulent donner une seconde vie, et j’avoue être également une « serial shoppeuse » en charity shop. Je suis très concernée à titre personnel et professionnel par le respect de l’environnement et les charity shops sont, entre autres, une formidable ressource de ce point de vue. Quelque chose que nous aimons aussi beaucoup en Angleterre ce sont les pubs. C'est un lieu convivial et social très important ici que nous avons totalement adopté. Il y a une ambiance particulière que l’on ne retrouve pas en France.

Quel est votre QG, là où on a le plus de chances de vous trouver ?

Sans hésiter, IKEA Wembley. C'est comme ma deuxième maison. J'ai travaillé au sein de l'équipe de design intérieur chez IKEA en France. Je conseille énormément mes clients sur des achats de solutions de rangement, d'organisation et d’optimisation proposées par Ikea. J'y passe ma vie.

Sur le même sujet
Fiona Farrell

Fiona Farrell

Rédactrice stagiaire au sein de l’équipe LePetitJournal.com de Londres. Journaliste apprentie à l’ESJ Pro
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale