Lundi 23 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mon quartier : Finsbury Park vu par Laetitia Sfez

Par Jennifer Febvay | Publié le 20/05/2019 à 12:28 | Mis à jour le 20/05/2019 à 12:41
Laetitia Sfez Finsbury Park mon quartier expat Londres

Venue à Londres pour ses études, Laetitia y est finalement restée ! Véritable coup de cœur professionnel, elle y vit avec son mari et ses deux enfants depuis presque 10 ans. La jeune maman est désormais à la tête de sa propre marque de vêtements éthiques.

1/ Qui êtes-vous ?

Je suis Parisienne d’origine. J’ai 33 ans et deux enfants. Je suis installée avec ma famille à Finsbury Park, au nord de Londres. Il y a quelques mois j’ai décidé de lancer ma marque de prêt-à-porter éthique, The Sundown Society. L’idée est de proposer des vêtements dans lesquels on peut dormir ou bien rester à la maison. Tout est fabriqué à Londres, pour réduire l’empreinte carbone. Les produits sont confectionnés par Fashion Enter, dans une usine pas loin de là où je vis, de l’autre côté du parc. Je réalise moi-même les motifs des produits à la main et les fait imprimer chez un imprimeur de tissu implanté à Wembley : Fashion Formula. L’impression se fait de manière digitale, moins coûteuse en eau et en énergie. Les employés sont également encadrés selon un cahier des charges répondant à des normes de travail éthiques. J’aimerais, à terme, utiliser des matières recyclées et organiques pour le tissu. Enfin, il s’agit d’une production en petite quantité. On parle de « slow fashion », l’idée selon laquelle il n’est pas impératif de suivre le rythme de la mode. Fe fais un petit peu de freelance à côté, dans le design de produits. 

 

The Sundown Society
@ The Sundown Society

 

2/ Depuis combien de temps vivez-vous ici et pourquoi Londres ?

Je suis arrivée il y a environ 10 ans. À la base je suis venue pour mes études et puis finalement je suis restée. J’ai étudié le design de produits à Central St Martins, je voulais absolument aller dans cette école. Une fois mon diplôme obtenu, cela avait plus de sens pour moi de rester à Londres. D’une part pour les opportunités professionnelles et d’autre part car je m’étais déjà fait un réseau sur place. De plus, en matière d’industries créatives, je pense que c’est le meilleur endroit qui soit en Europe.

3/ Ce qui vous plaît le plus dans la ville ou dans la culture anglaise ?

J’aime beaucoup la « politesse anglaise au quotidien ». Surtout lorsque l’on vient de Paris, comme moi. C’est vraiment très agréable. C’est aussi une ville très cosmopolite et très ouverte. Il y a un sentiment de liberté très présent, plus qu’ailleurs. Je parle de liberté au sens identitaire. Tous les modes de vie sont permis ici. Après je pense que c’est vraiment très spécifique à la ville de Londres.

4/ Ce qu’il ne faut absolument pas rater dans votre quartier ?

Évidemment il y a Finsbury Park, qui est vraiment intéressant. Juste à côté du parc il y a un bowling qui est là depuis des années : le Rowans Bowling. L’endroit est un peu défraîchi, cela donne une super ambiance. C’est le lieu idéal pour organiser une soirée « à la cool » entre amis. C’est un peu une institution dans le quartier. Sinon, en ce qui concerne mes petites adresses, je vais acheter mes croissants le week-end à la boulangerie Bon Matin, ils sont vraiment excellents. Quand j’ai envie d’une bière j’aime me rendre au pub Brave Sir Robin qui propose une sélection de bières artisanales locales. Il y a aussi le Blighty Coffee, où je prends des cours de dessin le jeudi soir. Je connais également un super restaurant japonais-coréen, Dotori, où ils proposent un bulgoggi, un barbecue traditionnel coréen. À tester, vraiment ! Pour se procurer des produits bio il y a une épicerie très sympa qui s’appelle Urban Native. Un autre endroit qui est super cool, c’est le Sobell Centre, un centre de sport. Le must c’est le Trampolin Park, un énorme espace de trampoline. C’est juste le top pour y aller avec les enfants. Enfin, quelque chose d’incontournable dans le quartier : le Stroud Green Market, un farmers market qui se tient à Stroud Green School chaque dimanche matin. Ils ont un pain qui est juste fabuleux, fait par Bread By Bike et tous les légumes sont locaux et de saison. C’est le top pour trouver des produits de qualité et c’est très animé.

5/ Votre QG : là où on a le plus de chances de vous trouver ?

L’endroit où je me rends le plus souvent, c’est sûrement le Common Ground Cafe. Il y a un grand espace extérieur ouvert toute la journée. En fait je travaille dans un studio que je partage avec d’autres créateurs. Quand j’ai envie de me changer les idées, j’aime bien me rendre dans ce café pour travailler.

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
GASTRONOMIE

« Chez Mama Ly », l'héritage culinaire de la vlogueuse Diana Chao

Diana Chao, une Française née à Paris de parents sino-cambodgiens, a décidé de se consacrer à 100% à sa chaîne Youtube. Le but : démystifier la culture asiatique en partageant les recettes de sa mère.

Sur le même sujet