Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Mark&Spencer annonce la suppression de 7000 postes

Mark Spencer suppression postesMark Spencer suppression postes
erik mclean - unsplash
Écrit par Pauline Berger
Publié le 19 août 2020, mis à jour le 10 décembre 2020

Selon l’équipe de l’emblématique enseigne britannique, cette suppression est nécessaire au vue des changements d’habitudes de consommation récents des clients.

Un enchaînement inquiétant

Cette annonce prend la suite de décisions similaires engagées par d’autres enseignes, telles que John Lewis, Boots cutting, Debenhams ou encore Dixons Carphone. Ce sont maintenant plus de 200 000 postes qui sont menacés dans les plus grandes entreprises britanniques depuis le début de la crise sanitaire.

L’anticipation manquée de la baisse des ventes due au confinement

L’analyste industriel Julie Palmer indique en effet que cette décision trouve ses racines dans l’incapacité de ces enseignes à s’adapter au contexte exceptionnel du confinement, imposé à la population britannique le 23 mars 2020. Selon elle, ces dernières n’ont pas su effectuer de modifications structurelles assez profondes dans leur organisation pour éviter une retombée économique drastique au lendemain du confinement. C’est pourquoi ce type de mesures risque de concerner de plus en plus d’entreprises, menace Palmer.

Quels emplois concernés ?

12% des suppressions de postes toucheront les vendeurs et vendeuses travaillant chez M&S, et 17% affecteront les directeurs et directrices de magasins. Le reste des suppressions se fera au sein des services achats et approvisionnements des lignes de vêtements et d’accessoires de maison, mais aussi parmi le personnel de soutien au sein du siège social.

Le syndicat professionnel Usdaw mis de côté

Alors que cette décision semble avoir été prise sans la consultation du syndicat, ce dernier demande à être entendu suite à l’annonce de la suppression d’emploi. David Gill, représentant national d’Usdaw, a en effet rappelé que plusieurs milliers de ses membres travaillent pour M&S. De ce fait, il y a une réelle nécessité pour ces travailleurs d’être appuyés par un syndicat indépendant, selon lui.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024