TEST: 2269

Londres : Que faire avant le confinement ?

Par Charles Flageul | Publié le 03/11/2020 à 15:14 | Mis à jour le 10/12/2020 à 16:52
Photo : Fernando Brasil - Unsplash
confinement londres 5 novembre

Eh oui, le confinement approche à grand pas. Mais il est encore temps de profiter de vos derniers instants de liberté ! La rédaction vous donne quelques idées de sorties avant de vivre une nouvelle période d’isolement.

 

Dépêchez-vous de faire vos dernières emplettes dans les boutiques près de chez vous !

 

Selon les nouvelles restrictions sanitaires annoncées par Boris Johnson, tous les commerces « non essentiels » devront fermer boutique pendant 4 semaines minimum. Alors, précipitez- vous dans les magasins de la capitale avant que cela ne soit trop tard ! Vous n’avez plus que deux jours pour vous rendre à Oxford Street, Regent Street, Knightsbridge ou encore Camden Market pour faire vos derniers achats. Si vous êtes un fan de la mode vintage, n’oubliez pas d’aller faire un tour dans les friperies branchées de Portobello Road, Shoreditch et Brick Lane.

 

Profitez d’un dernier verre dans votre pub favori et d’un bon restaurant

 

La sentence est la même pour les bars et restaurants ; ils seront fermés pendant quatre semaines minimum. Hâtez-vous dans votre pub préféré avec vos amis ou vos proches autour d’une bière pour vivre les derniers fous rires. Après la date du 5 novembre, votre seul moyen de communication passera par des appels zoom, alors profitez à fond des dernières interactions physiques.

Avant de préparer vos meilleures recettes de confinement et d’enfiler votre tablier, nous vous conseillons de réserver une table à « The Sipping Room », un restaurant situé à Canary Wharf, « the place to be ». De quoi bien fêter la fin de votre liberté ! Avec sa terrasse, ses cocktails, ses plats alléchants et ses vins de qualité… ce dernier restaurant ne vous décevra pas.

 

Allez-vous faire chouchouter chez le coiffeur

 

Eh oui, pendant quatre semaines, vous n’aurez plus l’occasion de vous faire une petite coupe ! C’est votre dernière chance de prendre un rendez-vous chez le coiffeur avant de longues semaines de confinement. Profitez-en pour prendre soin de vous avant la fermeture des salons de coiffure. Dernièrement, nous vous avons parlé d’un nouveau salon français à Kentish Town, « Margaux Salon », celui-ci sera exceptionnellement ouvert aujourd’hui et demain.

 

Visitez vos musées favoris

 

Tous les sites culturels ne seront plus accessibles au public à partir de jeudi... une bien triste nouvelle pour tous les amoureux de la culture. Profitez de ces deux derniers jours pour visiter les musées de la capitale britannique comme la Wallace Collection, la National gallery ou encore le Musée d’histoire naturelle de Londres. Tous les musées que nous venons de citer sont gratuits, l’occasion de vous cultiver un peu avant le confinement.

 

Une dernière danse

 

Pineapple Studios propose des cours de danse très variés tels que le classique, le jazz, le contemporain, le hip-hop, le dance street et… le Bollywood ! Autant vous dire qu’il y en a pour tous les goûts ! L’ambiance est sympathique et très « friendly », les chorégraphes sont enthousiastes, souriants et passionnés ; ils font tout leur possible pour que vous vous sentiez le plus à l’aise possible. Malheureusement, vous n’avez plus que deux jours pour les rencontrer et danser en leur compagnie. Vous pouvez encore réserver le cours de votre choix aujourd’hui et demain.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics.

Sur le même sujet
Charles Flageul - Journaliste Londres

Charles Flageul

Étudiant en Troisième Année à Sciences Po Aix, je me destine au reportage vidéo.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

soph jeu 05/11/2020 - 13:02

Pour le pub vous n'etes pas sense y aller avec des amis . Il faut etre du meme household. Attention a ce que vous ecrivez !

Répondre

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale