Londres met les bouchées doubles pour développer les pistes cyclables

Par Camille Calvier | Publié le 26/12/2018 à 11:07 | Mis à jour le 26/12/2018 à 11:07
Photo : Le « SkyCycle » imaginé par le célèbre architecte Norman Foster
Londres pistes cyclables développement

Afin de réduire la pollution atmosphérique et de diminuer la circulation urbaine, le maire de Londres et Transport for London (TfL) ont dévoilé un plan d’action, ce lundi, pour inciter les londoniens à prendre leur vélo. Ce plan quinquennal vise à augmenter le réseau de pistes cyclables tout en améliorant les installations déjà existantes, afin de rendre le cyclisme plus sûr et accessible au plus grand nombre. L’objectif est de doubler les trajets à vélo dans la capitale au cours des six prochaines années.

Dès 2019, des travaux seront lancés entre Tottenham Hale et Camden, et sur Hackney et the Isle of Dogs, afin de réparer la chaussée. Des pistes cyclables supplémentaires seront aussi tracées de Tower bridge à Greenwich et de Olympia à Brentford. A termes, le maire de Londres et TfL veulent créer une base de données sur les infrastructures cyclables de la capitale, ouverte gratuitement au public, pour pouvoir les utiliser dans des applications d’information ou de planification de trajet.

Ce plan « cyclisme » s’inscrit dans la stratégie de transport « zéro émission » pour faire de Londres une ville plus propre

Sadiq Khan souhaite que 80 % de la population londonienne se déplace à vélo, à pieds ou en transport en commun d’ici 2041, contre 63 % actuellement. A Londres, où plus de 9 000 personnes meurent prématurément chaque année à cause de la pollution, depuis fin 2017, une partie des bus rouge de la capitale roulent au marc de café, un biocarburant fourni par la start-up Bio Bean.

Les « blacks cabs » sont également passés au carburant alternatif, près de 9 000 taxis électriques seront déployés dans la ville d’ici 2021.

Sur le même sujet
Camille Calvier

Camille Calvier

Rédactrice pour LePetitJournal.com de Londres. Jeune diplômée d’un Master en journalisme à l'Université de Montpellier.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale