Jeudi 1 octobre 2020

L’expérimentation du télétravail a trop bien marché !

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 07/08/2020 à 15:22 | Mis à jour le 07/08/2020 à 15:44
Photo : Bruno Emmanuelle - UNSPLASH
travail maison londres city

Comment le monde du travail va-t-il évoluer ? Alors que le centre de Londres reste vide, le Premier ministre souhaite ardemment que les Londoniens retournent travailler urgemment sur leurs lieux de travail. Sauf qu’il est déjà trop tard.

Le confinement a prouvé à beaucoup qu’il était possible de travailler à distance, depuis chez soi. Il semblerait même que les professionnels préfèrent désormais exercer leur activité de la sorte ! Adieu les déjeuners onéreux, les transports et le patron qui vous épie.

S’habiller, se rendre à la station, prendre le train. 1h de trajet. Marcher 10 mins et enfin travailler. Les salariés ont perdu en plus d’un temps précieux, une énergie considérable. Un rythme que beaucoup ne se voient pas reprendre.

Jusqu'à présent, les appels lancés par le gouvernement pour que les employés reprennent les transports en commun pour se rendre au bureau n’ont jusqu’à présent pas eu les effets escomptés au Royaume-Uni, entrainant des difficultés majeures pour les magasins et les bars du centre de Londres. Et qui pourrait réellement en vouloir aux Londoniens de préférer le télétravail ?

« Seuls deux étages sur neuf sont ouverts et ils sont loin d'être pleins ». M. Hiscox, patron d’une entreprise d’assurance, a rouvert son bureau à Londres il y a plus d'un mois, mais la plupart de son personnel a souhaité poursuivre le télétravail.

« Je pense que nous avons avancé de 20 ans », affirme Peter Harrison, directeur général de Schroders, le plus grand gestionnaire d'actifs du Royaume-Uni.

En effet, la crise sanitaire a permis de tester une nouvelle façon de travailler. Et même si cela a été brutal, cette dernière a tellement bien fonctionné que les gens ne veulent tout simplement pas retourner au bureau. D’autant plus efficaces, ils peuvent décider de leurs horaires et s’organiser comme ils l’entendent. Grâce à ce compromis, chacun y gagne dans cette nouvelle façon de fonctionner.

Plus de Wifi et moins de bureaux

Les locaux au centre de la capitale sont extrêmement chers. Pour une entreprise, il est donc plus judicieux d’investir dans la technologie et la cybersécurité pour aider le personnel à se connecter depuis leur chambre ou leur salon en toute sécurité. C’est en tout cas ce que Direct Line, l’un des plus grands assureurs du pays, a trouvé judicieux de faire. Penny James, la directrice générale de l’entreprise, tend à créer un télétravail durable.

Un modèle hybride

De plus en plus de compagnies s’attendent à voir un nouveau système de « co-working » se développer. Il consisterait à réduire les bureaux au centre de Londres pour développer le travail à distance. Les locaux représenteraient une sorte de base ou de QG, un lieu de rencontre ponctuel qui aurait tout de même un rôle à jouer. « Les bureaux contribuent également à créer un sentiment de convivialité entre collègues », selon Paul Stockton, directeur de Rathbones.

En observant les changements et les évolutions dus au confinement, une question reste en suspens. Comment les choses vont-elles évoluer concrètement dans les temps à venir ?

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,  abonnez-vous à notre newsletter en deux clics  !

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet