TEST: 2269

Les trottinettes électriques, bientôt autorisées à Londres ?

Par Sarah-Laure Grossmann | Publié le 02/06/2020 à 16:33 | Mis à jour le 02/06/2020 à 16:38
Photo : Zera Li - Unsplash
trotinettes Londres autorisées

Au Royaume-Uni, il est officiellement illégal de rouler en trottinette électrique sauf sur des chemins privés ! Dans les faits, elles sont pourtant largement tolérées et très bientôt réglementées.

 

Très populaire dans de nombreux pays du monde, les trottinettes électriques sont bien interdites sur la voie publique au Royaume-Uni car deux lois plutôt obsolètes (Highway Act de 1835 et Road Traffic Act de 1988) les considèrent comme des « véhicules motorisés ».

Des pénalités pour les utilisateurs imprudents

Le décès tragique l’année dernière d’Emily Hartridge, star de la télévision anglaise, sur son e-scooter, a eu pour effet de renforcer les contrôles. La police n’a pas hésité à distribuer des amendes de £300 aux utilisateurs imprudents en ville. La sanction peut même aller jusqu’à la confiscation du « véhicule » et 6 points de pénalité sur le permis de conduire ! On constate cependant une grande indulgence ces derniers temps du fait du ralentissement des transports en commun.

En route vers une nouvelle règlementation

Au cours des 12 derniers mois, les revendeurs ont enregistré une hausse de 50 % de leur vente. Et ce score est encore plus fort ces dernières semaines à la suite des annonces du gouvernement de revoir leur utilisation. Les sociétés Lyft et Uber, depuis quelques années, ont bien tenté de créer un réseau de transport alternatif et public avec leur système de location en libre-service (comme c’est le cas par exemple à Paris) mais ils se sont heurtés à cette loi obsolète. Le grand changement, c’est maintenant : dès le mois de juin, plusieurs villes du pays, dont Londres, vont lancer leurs projets pilotes de location en libre-service de e-scooters, initialement prévu pour 2021. Ouvrez l’œil, vous aurez peut-être la chance de découvrir de nouvelles bornes proches de chez vous.

À ce jour, même si les détails d’une nouvelle règlementation ne sont pas encore connus, le Département des Transports souhaiterait limiter la vitesse à 15,5 mph maximum (25km/h), comme les vélos électriques. Cependant, fort de l’expérience des villes comme Paris ou Tel Aviv, les trottinettes électriques en libre-service testées prochainement ne dépasseront pas 12,5 mph (20km/h). Les sociétés de location devront aussi prouver au gouvernement qu’elles sont bien un atout écologique pour les villes.

Enfin si le prix d’achat reste plutôt élevé (à partir de £350), une trottinette électrique pourrait être vite rentabilisée en comparaison d’un abonnement mensuel aux transports en commun.

Sarah-Laure Grossmann rédactrice

Sarah-Laure Grossmann

Rédactrice freelance et spécialiste de la communication : la créativité et la curiosité sont mes moteurs.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale