Samedi 19 septembre 2020

Les restaurants s’adaptent au coronavirus

Par Maxime Cliet Ruzza | Publié le 25/03/2020 à 16:59 | Mis à jour le 30/03/2020 à 20:13
Photo : Karolina Grabowska - Pixabay
Karolina Grabowska - Pixabay

Fermetures, livraisons, community shop… les restaurants londoniens, comme tout le monde, s’adaptent à la crise actuelle afin de vider leur stock et être présents pendant le confinement.

 

Depuis la fin de semaine dernière, en raison de la crise sanitaire actuelle, Boris Johnson a demandé aux commerces non essentiels de fermer : les bars, cafés et restaurants étaient dans la ligne de mire du Premier Ministre. Nombre d’entre eux avaient déjà pris les devants, pour raison sanitaire ou économique et avaient déjà fermé depuis quelques jours. Afin de faire face à cette situation inédite et continuer à être présents pour leurs clients, les restaurateurs s’adaptent et proposent de nouvelles solutions.

 

Voir cette publication sur Instagram

Today’s menu. Open until 4pm ☺️

Une publication partagée par Darby's (@darbyslondon) le

 

Parmi les milliers de restaurants londoniens, certains ont malgré tout décidé de rester ouverts, mais de se transformer. En effet, les directives du gouvernement britannique indiquent que les restaurants doivent fermer, mais que les « livraisons et la vente à emporter peuvent rester opérationnelles ». De ce fait, de nouvelles idées apparaissent afin de ne pas baisser le rideau, de continuer à servir des clients, mais aussi de vider les stocks. C’est le cas du restaurant et bar à huître Darby’s qui devient une pâtisserie, boucherie et magasin de vin. Le tout est à emporter et les clients doivent évidemment respecter les distances de sécurité dans la queue.

D’autres à l’instar de Bistro Union — petit frère du restaurant étoilé Trinity — ont décidé de se transformer en community shop pour faciliter la vente de leurs produits. À la différence de Darby’s, le restaurant propose des plats cuisinés, des pâtes maison ainsi que du vin. Le tout à venir chercher sur place.

 

Borough Market - Hijjeon - Pixabay
Hijjeon - Pixabay

 

Pour ceux ne voulant pas prendre le risque de se déplacer ou de prendre les transports en commun, la livraison est toujours autorisée et vous pouvez vous faire apporter vos produits favoris directement chez vous. Nombreux sont les restaurants à proposer eux-mêmes un service de livraison. Les enseignes espagnoles Brindisa, qui ont dû fermer, proposent toujours leur boutique en ligne. Il en va de même pour le Borough Market qui en plus des règles strictes pendant les heures d’ouverture, fait un service de livraison avec leur partenaire GoodSixty. À noter que Deliveroo, Just Eat et autres services de livraison de repas sont toujours opérationnels. Uber Eats offre en ce moment la livraison chez tous les restaurants.

Enfin, si vous ne voulez vraiment pas sortir de chez vous, mais que vous voulez aider à votre manière les métiers de la restauration, sachez que de plus en plus de restaurants mettent en place des vouchers. Ces vouchers permettent de payer tout ou une partie de votre repas maintenant, et d’aller le manger lorsque la situation se sera calmée. En échange, certains proposent des réductions. C’est le cas de Bleecker — qui a récemment été élu comme l’un des burgers les plus fat de Londres — qui offre 20% de réduction. Le restaurant indien Benares offre lui 15% de réduction ainsi qu’une bouteille de vin pour l’achat d’un voucher.

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet