Dimanche 20 septembre 2020

Les écoles anglaises contre la réouverture des classes

Par Luther Beaumont | Publié le 30/05/2020 à 16:39 | Mis à jour le 30/05/2020 à 16:45
Photo : Aaron Burden - Unsplash
aaron-burden-1zR3WNSTnvY-unsplash

Certaines écoles anglaises s’opposent à la décision du Premier ministre Boris Johnson de renvoyer les enfants en classe à partir du 1er juin. Selon elles « Il est trop tôt et imprudent d’envisager de rouvrir en l’état actuel de la progression de la pandémie ».

 

Le gouvernement souhaite voir les élèves commencer à retourner dans les écoles primaires à partir du 1er juin après plus de deux mois de fermeture. Cette reprise inclut dans un premier temps les enfants de 4 à 6 ans.

Des dizaines d’autorités locales ont refusé de se plier aux délais préconisés quant à cette réouverture. Dans le même temps, certains syndicats d’enseignants ont recommandé auprès de leurs membres de ne pas s’engager dans la tenue du planning avancé par le gouvernement pour une ouverture début juin.

Mary Bousted, co-leader du syndicat « National Education Union » a déclaré la semaine dernière que ce plan ne garantissait : « tout simplement pas suffisamment la sécurité des enfants ». Elle ajoutait : « ce plan n’est pas juste et n’est pas réalisable ».

Dans son guide d’orientation pour les écoles, le ministère de l’éducation a déclaré que les masques n’étaient pas recommandés dans les écoles et qu’il avait été admis qu’il ne pouvait être espéré de la part de jeunes enfants de maintenir près de deux mètres de distance les uns des autres. Il est aussi énoncé dans ce guide d’orientation que les salles de classe devraient être séparées en deux parties distinctes et limitées à une capacité maximum de 15 personnes. Le tout, en tachant de séparer les enfants en petits groupes.

Le section du syndicat « National Education Union » présente dans l’Hertforshire, province du sud de l’Angleterre, a sollicité un délai d’au moins deux semaines, déclarant que la réouverture envisagée demeure : « trop précoce et qu’il n’est pas raisonnable de l’envisager ». Ceci fut rapporté par nos confrères du « Bishop’s Stratford Independant ».

Le syndicat « The Union » a déclaré que les écoles ne devraient pas rouvrir jusqu’à ce que le système de suivi et de traçage des personnes contaminées ainsi qu’un plan permettant de gérer les mesures de distanciation au sein même des salles de classe ne soient instaurés.

Le syndicat « Nasuwt » a fait remonter un sondage réalisé auprès de 29 000 de ses membres qui laisse suggérer que seulement 5 % d’entre eux pensent que le plan de réouverture est sans danger. Dans le même temps, les parents inquiets ont aussi commencé à poser des questions centrées sur la sécurité liée à une telle décision. « Nous sommes interrogés par beaucoup de parents : « est-ce que mon enfant est en sécurité s’il ou elle retourne à l’école ? » reporta Sir Jon Coles, le directeur d’une association qui intervient auprès de 85 écoles dans « The Economist ». Coles a donc prévenu le ministère de l’éducation.

Il est aussi à noter qu’en Ecosse, ainsi qu’en Irlande du Nord, qui ont leurs propres gouvernements, les écoles ne seront pas rouvertes avant le mois d’Août dans le meilleur des cas.

Selon le rapport publié il y a deux jours par l’université Johns Hopkins, le Royaume-Uni présentait 268 620 cas confirmés de contaminations pour 37 542 décès.

 

 

Nous vous recommandons

Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet