Les 48 heures de folie de Downing Street !

Par Marie Lagache | Publié le 01/11/2020 à 20:10 | Mis à jour le 01/11/2020 à 20:18
Photo : Jordhan Madec-Unsplash
Lockdown Confinement Angleterre Annonce Boris Johnson

Face à l’impasse du coronavirus, Boris Johnson a dû se résoudre à annoncer le reconfinement de l’Angleterre. Récit d’un samedi soir qui a replongé le pays dans le lockdown.

Il était une fois le reconfinement… Le Premier ministre britannique a tenu samedi soir une conférence de presse. Debout devant son pupitre bleu, avec deux drapeaux du Royaume-Uni en fond, Boris Johnson a annoncé un nouveau confinement en Angleterre à partir de jeudi pour, au moins, quatre semaines. Une décision sans grande surprise sur le fond, mais dont le timing reste lui étonnant.

Alors que toute la presse britannique, et même internationale, annonçait en fin de semaine que la décision du reconfinement arriverait lundi pour débuter la période d’isolement mercredi, Boris Johnson a pris tout le monde de court. Retour en arrière.

Jeudi, suite à l’annonce d’Emmanuel Macron, les députés de la majorité britannique vantaient, sur tous les plateaux de télévision ou de radio, les mérites des mesures locales mises en place par le Premier ministre. Ce dernier qualifiait même il y a quelques jours l’idée d’un reconfinement comme un “désastre” pour le pays.

Un reconfinement attendu par les scientifiques et l’Europe…

Mais samedi soir, changement d’ambiance du côté de Downing Street. Boris Johnson apparaît alarmiste et pessimiste sur la situation. Le Premier ministre s’excuse de déranger les Britanniques, puis donne, pour commencer, la parole à Sir Patrick Vallance et au Professeur Chris Witty, ses principaux conseillers au sein du Sage. Enfin, la nouvelle tombe.

Le locataire du 10 Downing Street s’est rendu à l’évidence. Après avoir fermé les yeux pendant des mois sur les recommandations des scientifiques britanniques, dont celles de son propre conseil, le Sage, le Premier ministre a fini par se ranger du côté des médecins.

Une décision aussi motivée par l’évolution de la situation sanitaire en Europe. L’Irlande, le Pays de Galle, la Belgique, le Portugal, l’Autriche, l’Espagne, l’Allemagne, la France... La liste des pays européens qui ont durci le ton cette semaine, avec des mesures plus strictes, allant jusqu’au reconfinement total, s’allonge.

... mais qui reste encore à éclaircir !

Si les motivations sont claires, les contours de cette décision sont quant à elles encore floues. Les précisions, sur l’organisation ou les modalités, devraient arriver à partir du mardi.

Une situation qui a poussé les ministres de Boris Johnson à passer leur samedi soir sur Twitter, en annonçant tour à tour des éléments du reconfinement. Un sacré week-end pour tout le gouvernement britannique. Un virage à 180 degrés pour l’Angleterre et la politique de Boris Johnson.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale