Mercredi 2 décembre 2020

Setteld et pre-settled status : où en sont les Français ?

Par Corentin Mittet-Magnan | Publié le 30/10/2020 à 14:03 | Mis à jour le 31/10/2020 à 12:43
IMG_20200916_114735 (1)

Si vous êtes un lecteur assidu de nos articles, vous connaissez sûrement déjà le fonctionnement de ces statuts. Si ce n’est pas le cas, tout est pardonné mais nous vous proposons tout de même une petite séance de rattrapage en lisant notre article sur le sujet.

Quoi qu’il en soit, à la fin du mois de septembre, le nombre de Français ayant demandé un des deux statuts de résidence s’élève à 145 460, un chiffre déjà conséquent mais trop bas pour une population française au Royaume-Uni qui serait au minimum deux fois plus nombreuse, voire même trois fois supérieure selon certaines données.

Il vous reste encore du temps pour effectuer la démarche administrative, jusqu’au 30 juin précisément, mais les services consulaires français recommandent de s’y atteler au plus vite. En effet, la fin de la période de transition arrive à grand pas et, aucun accord n’ayant encore été trouvé, le flou règne sur une partie importante des droits des Français dans le pays à partir de 2021.

Le consulat de France rappelle d’ailleurs que, à moins d’obtenir la nationalité britannique, l’obtention du statut est le seul moyen de garantir ses droits de résidence au Royaume-Uni après la période de transition. D’ailleurs, les mineurs sont eux aussi concernés par la nécessité d’obtenir ce statut. Enfin, après l’obtention du pre-settled status, le passage au settled status au bout de cinq années de résidence ne se fait pas automatiquement. Une nouvelle demande doit être effectuée.

 

Pour ne rien rater d’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet