Lundi 29 novembre 2021
TEST: 2269

Le variant britannique détecté à Marseille chez des Londoniens

Par Marie Lagache | Publié le 14/01/2021 à 18:49 | Mis à jour le 14/01/2021 à 19:09
Photo : Kevin Hikari-Unsplash
Variant Covid Cluster Marseille

La nouvelle souche du coronavirus originaire du Royaume-Uni commence à se propager en France. Parmi les premiers cas positifs à ce variant se trouve un cluster à Marseille. Retour sur le parcours Covid de la famille française originaire de Londres à l’origine de ces infections.

Un cluster, foyer de contagions du Covid-19, du variant britannique à Marseille a suscité beaucoup d'inquiétudes en France et a relancé les débats sur les restrictions de déplacements entre l’Hexagone et le Royaume-Uni. Un couple et trois enfants français originaires de Londres sont rentrés en France pour les fêtes de fin d’année, comme beaucoup d’expatriés. Néanmoins, malgré leur sérieux, isolement, et plusieurs tests Covid négatifs, la famille semble avoir ramené la nouvelle souche britannique dans la cité phocéenne.

Une des personnes du cluster marseillais a témoigné auprès des Dernières Nouvelles d'Alsace. Cette jeune femme nous apprend que la famille française vivant à Londres s’était fait faire tester en Angleterre avant le départ et avait obtenu des résultats négatifs. Une fois arrivée en France, le 19 décembre dernier, le variant britannique commence à faire énormément parler de lui et suscite l’inquiétude au point de provoquer une fermeture temporaire des frontières le 20 décembre. Le couple et les trois enfants décident donc de s’isoler et de se refaire tester. Là encore, le prélèvement revient négatif.

"C'est vraiment la faute à pas de chance

Un dernier test antigénique sera effectué juste avant le repas de Noël, où de nombreuses précautions de distanciation sociale auraient été prises selon le témoignage de la jeune femme. Néanmoins, quelques jours plus tard, le frère de la mère de famille ressent des symptômes et se fait tester positif. Finalement, 45 cas contacts sont identifiés, 23 personnes testées positives au Covid-19, dont 6 au variant britannique. L'Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte d'Azur estime toutefois que tous les individus ont probablement été infectés par cette souche.

L’ARS a depuis déclaré à l’AFP que le cluster s'avère “maîtrisé et sous contrôle”. Le directeur général adjoint de l’agence s’exprime dans les pages de La Provence sur cette affaire. "C'est vraiment la faute à pas de chance” estime Sébastien Debeaumont. Ce dernier confirme les informations du témoignage recueilli par les Dernières Nouvelles d'Alsace au sujet des tests Covid effectués et leurs résultats négatifs. Un cas particulier donc qui nous rappelle qu’il reste impossible de maîtriser entièrement le virus et que les tests ne s'avèrent pas être des “passe-droits”.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet