TEST: 2269

Le rôle joué par l’Imperial College dans la lutte contre le Covid-19

Par Mathieu Marais | Publié le 20/03/2020 à 16:23 | Mis à jour le 20/03/2020 à 16:45
Photo : Imperial College
Imperial College Londres coronavirus mesures rapport

Un rapport publié par l’Imperial College est en grande partie responsable de la décision de Boris Johnson de commencer à mettre en place des « mesures drastiques ».

 

Lundi le Premier Ministre Britannique a demandé aux citoyens anglais d’éviter tout contact inutile avec d’autres personnes. Une décision qui survient après la publication alarmante d’un article scientifique sur le Covid-19, provenant d’un groupe de chercheurs de l’Imperial College London. Les données transmises au gouvernement britannique ont ainsi convaincu les autorités qu’une propagation du virus non canalisée serait dramatique. Un rapport pris en compte également par l’administration de Donald Trump. « Notre équipe s’est concentrée sur ce rapport qui préconise un confinement de 14 jours en cas de contamination », a déclaré Deborah Birx, coordinatrice pour la Maison Blanche dans la lutte contre le Covid-19.

Le collectif de chercheurs de l’Imperial College London a déclaré que, si aucune action n’était entreprise par le Gouvernement et par les citoyens, l’épidémie deviendrait incontrôlable. Des chiffres alarmant font état de 510 000 morts au Royaume-Uni et plus de deux millions aux Etats-Unis si rien n’était entrepris. Le tout dans un pays dit « développé » avec un système de santé performant, alors qu’adviendrait-t-il dans les pays dit « moins développés ? ».

Enfin le rapport explique que si le gouvernement britannique agit rapidement pour réduire la propagation du virus, alors le nombre de décès dans le pays chuterait à environ 20 000 personnes. Pour cela, selon les chercheurs, il faudrait obliger la population à éviter tout contact, isoler les cas et que fermer les écoles et universités pour non pas quelques semaines, mais quelques mois.

Une publication qui fait peur, mais qui a eu le mérite d’alarmer les autorités outre-Manche et outre-Atlantique.

Mathieu Marais journaliste Londres

Mathieu Marais

J’ai grandi en Argentine et en Espagne. Je suis passionné par l’actualité internationale
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale