Mercredi 18 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le parti anti-Brexit ‘Londependence’ veut sauver la capitale du chaos

Par Laurent Colin | Publié le 14/08/2019 à 10:25 | Mis à jour le 14/08/2019 à 10:30
Photo : Laurent Colin
Londres nouveau parti Londependence capitale élections autonomie

Un nouveau parti anti-Brexit s'est enregistré auprès de la Commission électorale, appelant les partisans à voter pour la séparation de Londres du reste du Royaume-Uni.

Londependence, c’est le nom de ce mouvement, entend faire campagne pour sortir la ville d’un « désordre humiliant ». Son chef de file, Geoff Hinkley, se fait de plus en plus présent. Il invite les Londoniens à se « déterminer sur leur propre destin » et rappelle que les électeurs ont ici rejeté en masse le Brexit. Il va plus loin en déclarant que « Le Brexit était censé être une fierté patriotique », mais que cela se transforme en chahut et en vrai chaos.

Pour Geoff Hinkley, les Londoniens sont aujourd’hui « mal servis par la démocratie anglaise ». Il accuse les deux principaux partis - travailliste et conservateur – de ne pas défendre les préoccupations des Londoniens. Cet ancien développeur informatique n’a pas oublié dans sa dernière déclaration de souligner l’importance des Londoniens européens. « Nos voisins, nos collègues et nos amis ont été laissés pour compte dans la tourmente du Brexit » a-t-il confié.

Le « Londependence Party » appelle à la révocation pure et simple de l'article 50

Il accuse les politiciens britanniques d'offrir un choix au pays « alors qu'ils ne savent pas comment le mettre en œuvre ». Il dénonce aussi un manque de courage de la classe politique, qui refuse de faire machine arrière pour ne pas juste admettre qu’elle s’est égarée.

Londependence lancera bientôt une campagne de financement participatif pour les élections à l'Assemblée de Londres en mai 2020. Les thématiques sont déjà connues. L’idée est d’aller vers une ville toujours plus ouverte à la diversité, autonome et encore plus agréable à vivre. Le parti s’engage à proposer des logements plus abordables, à offrir « un chemin clair vers la citoyenneté pour tous ceux qui vivent à Londres » et le « droit de décider comment les impôts seront dépensés. » Ce nouveau parti saura-t-il faire entendre sa voix ? A suivre…

 

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet