Le London Bridge en Arizona reprend les cadenas d’amour parisiens

Par Stéphane Germain | Publié le 16/02/2021 à 18:00 | Mis à jour le 16/02/2021 à 18:32
Photo : Artel Beliaikin - Unsplash
London Bridge Arizona cadenas love

LePetitJournal.com vous racontait il y a peu l’histoire du London Bridge, ce pont britannique du XIXe siècle déplacé dans le désert de l’Arizona, à Lake Havasu City. Aujourd’hui, la saga de ce morceau d’histoire incongru continue.

 

La rédaction s’est entretenue avec Jason Castellucci et Jan Kasies, respectivement directeur des services stratégiques et directeur des services aux visiteurs de Lake Havasu City. Ils nous ont confié diverses anecdotes concernant le London Bridge ainsi que sur leur ville de cœur.

 

Une tradition française sur un pont britannique aux Etats-Unis ?

De nombreux cadenas, symboles d’amour et d’union, alourdissent le London Bridge de Lake Havasu City. Cette tradition est d’ordinaire associée au pont Neuf à Paris, qui, recouvert par les “cadenas d’amour”, s’est vu délesté de 40 tonnes de ferraille en 2016 pour raisons de sécurité. Mais la tradition ne s’est pas éteinte pour autant : elle commence à recouvrir d’autres ponts parisiens, et existe depuis dix ans de l’autre côté de l’Atlantique.

Sur le London Bridge, le premier cadenas remonte à une dizaine d'années. Jason Castellucci se rappelle encore du nom de ce couple de touristes, venus fêter leurs dix ans de mariage à Lake Havasu : “Andy et Elaine étaient les premiers, je ne sais même pas comment je me souviens encore de leurs noms ! Ils avaient inscrit la date de leur rencontre sur le cadenas. Ils ne sont jamais revenus alors je ne sais pas ce qu’il est advenu d’eux...”, plaisante-t-il.

 

London Bridge
Le London Bridge à Lake Havasu City. Photo : jmenard48 - CC Search

 

Jan Kasies précise que Lake Havasu est une destination prisée des Américains pour venir y passer le Spring Break, ces vacances de printemps souvent synonymes de fêtes bien arrosées pour les étudiant.e.s. Alors, les deux confrères ont instauré une petite blague pour distinguer les cadenas d’amour et les cadenas de flirts de vacances : “La tradition du London Bridge veut qu’après avoir mis un cadenas sur le pont avec sa moitié, il faille jeter la clé dans le lac juste après. Mais quand on jette la clé, c’est pour la vie ! Alors, quand les visiteurs viennent pour le Spring Break, nous conseillons plutôt des cadenas à combinaison de chiffres, plus faciles à retirer", raconte-il, hilare.

 

Les Français aux abonnés absents parmi les touristes européens

Si Lake Havasu City tente de tisser des liens avec la France, c’est que les touristes français, à l’exception des Parisiens, se font rares dans la ville d’Arizona. Pour Jan Kasies, la réticence des Français à visiter les Etats-Unis pourrait s’expliquer par un complexe linguistique “Les francophones ont peur de voyager, parce que beaucoup d’entre eux ne maîtrisent pas ou très peu l’anglais, ça fait partie de leurs gros blocages.”

Pourtant, Lake Havasu City se situe sur les circuits touristiques rejoignant Los Angeles et le Grand Canyon en passant par la fameuse Route 66. Les Français sont donc très attendus pour renouer avec la tradition des “Love Locks” sur le London Bridge, tout en profitant des activités proposées par la ville au 300 jours d’ensoleillement annuels : bateau, golf, pêche, camping sous la voie lactée...

 

Lake Havasu City
Lake Havasu City. Photo : Ken Lund - CC Search

 

Jason Castellucci et Jan Kasies regrettent que Lake Havasu et son pont britannique ne soient pas plus connus dans l’hexagone. Les deux locaux débordent pourtant d’anecdotes toutes plus farfelues les unes que les autres qu’ils rêveraient de partager avec les Frenchies. Ils plaisantent par exemple sur la crédulité des Britanniques, encore persuadés de la légende voulant que McCullochs, l’industriel à l’origine de l’arrivée du London Bridge, se soit fait avoir lors de la transaction, pensant acheter le Tower Bridge. La légende fait désormais partie du folklore de la ville, et le duo de l’Oncle Sam raconte : "McCullochs, à sa première conférence de presse après l’inauguration du pont, a plaisanté : “j’étais surpris quand ils ont ouvert le paquet, il n’y avait pas de tour dessus !”. Visiblement, le magnat des affaires ne manquait pas d’auto dérision.

Difficile de faire le tour de toutes les curiosités concernant l’histoire du London Bridge. Sur le site de la ville, il est possible de lire de nombreuses histoires concernant le pont, des plus drôles aux plus impressionnantes. Citons, pêle-mêle, que les lampadaires du pont ont été fabriqués à partir de canons fondus de l’armée de Napoléon Bonaparte, ou qu’une paire de sneakers de la marque New Balance a été créée, inspirée par le London Bridge, en 2018. Décidément, le London Bridge de Lake Havasu City n’en finit pas de surprendre. Les Français y sont attendus de pied ferme pour découvrir toutes ses incongruités et, pourquoi pas, y accrocher un cadenas.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Stéphane Germain - Journaliste

Stéphane Germain

Rédactrice en chef Lepetitjournal.com Londres. Journaliste passionnée et inlassable curieuse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale