Mercredi 30 septembre 2020

Le gouvernement envisage de privatiser le métro de Londres

Par Benjamin Wettling | Publié le 21/07/2020 à 14:50 | Mis à jour le 21/07/2020 à 14:55
Photo : Nigel Tadyanehondo - Unsplash
métro privatisation plan relance TFL

Le syndicat britannique NRT, ou National Union of Rail, Maritime and Transport Workers, a révélé que le gouvernement envisageait de privatiser le métro londonien, alors que les finances des services de transport londoniens (TFL) ont été durement touchés par la crise de Covid-19. Dans une analyse rendue publique lundi, le gouvernement souhaite se tourner vers des « modèles opérationnels alternatifs » afin de rééquilibrer les comptes de TfL. Ce rapport gouvernemental faisait partie intégrante du plan de sauvetage estimé à 1.6 milliards de livres sterling négocié par le maire de Londres Sadiq Khan, qui a en contrepartie été forcé d’accepter la refonte partielle de la structure de TFL et l’intégration de deux agents gouvernementaux au sein de l’équipe dirigeante. Les conclusions de ce rapport promettent de nombreux changements : la piste des métros sans conducteurs a par exemple été avancée comme une option possible de la refonte du système de transport londonien. Malgré les plaintes des syndicats, le gouvernement a insisté sur le fait que le gouvernement avait été clair lors de l’accord avec TFL, dans le cadre du plan de sauvetage de 1.6 milliards de livres, en spécifiant qu’une refonte était nécessaire « afin que l’accord soit juste pour les contribuables et que TFL puisse se reposer sur des bases durables pour l’avenir ».

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,   abonnez-vous à notre newsletter en deux clics   !

Nous vous recommandons

Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet