Mercredi 1 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La Tour Eiffel de Londres qui n’a jamais vu le jour

Par Tiziano Taillibert | Publié le 09/01/2020 à 12:40 | Mis à jour le 10/01/2020 à 12:02
Tour eiffel Londres Edward Watkins projet grande tour

Si aujourd’hui Wembley est reconnu pour son stade de football, l’histoire aurait pu être complètement différente selon les plans d’un riche homme d’affaire anglais du 19 ème siècle.

Sir Edward Watkins, magnat des chemins de fer de l’époque victorienne, avait un rêve, aussi fou que visionnaire, aussi impossible que proche d’être réalisé. Ce rêve, c’était d’offrir à Londres sa propre Tour Eiffel.

Inauguré à Paris en 1889, la Tour Eiffel est alors le plus grand monument au monde, mais elle est aussi beaucoup décriée par les Parisiens, qui la juge trop écrasante. Ce n’est pas le cas de Watkins, qui se met en tête de construire une tour, encore plus grande que celle de la capitale française. Pour mener à bien son projet, il achète 280 hectares du côté de Wembley.

Gustave Eiffel approché

Souhaitant les meilleurs éléments pour mener à bien son ambition, l’entrepreneur contacte alors Gustave Eiffel. Mais le père de la Dame de Fer a préféré refuser, pour ne pas ternir son image en France en aidant un Anglais à construire une encore plus grande structure. La tâche revient donc à trois architectes londoniens : Stewart, McLaren et Dunn, qui ont écarté 67 autres candidats.

Mais, après la construction du premier étage seulement, des inquiétudes naissent. Le principal problème vient du lieu lui-même, le terrain de Wembley étant boueux et marécageux, la structure est sujet aux affaissements. C’est d’ailleurs ce qui arrive au premier étage de 47 mètres de haut, qui, rapidement, commence à pencher de façon inquiétante. Pour ne rien arranger, la distance avec le centre de Londres finit par décourager les quelques enthousiastes.

Malgré plusieurs tentatives de relancer la construction, Edward Watkins meurt en 1901, et cinq ans plus tard, son début de tour est démoli. Mais, si son monument ne rentrera pas dans l’histoire, son Wembley, oui. Grâce à la construction du stade en 1923, le quartier devient une place importante de la capitale. Démoli en 2002 puis reconstruit en 2007, il est aujourd’hui le plus grand stade du Royaume-Uni et accueille les matchs de l’équipe nationale.

Tour eiffel Londres Edward Watkins projet

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bucarest Appercu

CONFINEMENT - La culture pour vaincre l’ennui: le cinéma

Rester confiné à la maison ne veut pas dire tourner le dos à la culture. Depuis l’épidémie du Covid-19, plusieurs institutions offrent des alternatives virtuelles aux amoureux de la culture. Le Petit

Sur le même sujet