La suspension du Parlement jugée illégale par la Cour suprême

Par Laurent Colin | Publié le 24/09/2019 à 12:39 | Mis à jour le 24/09/2019 à 12:45
Photo : Annika Haas
Boris Johnson cour suprême suspension illégale parlement

Nouvelle claque pour Boris Johnson. Le 9 septembre dernier, il avait annoncé la suspension du Parlement pendant cinq semaines, après consultation de la Reine. Amenée à statuer sur cette décision, la Cour suprême britannique a jugé « illégale » la décision du Premier ministre et ordonné qu'il siège à nouveau dès que possible. Cet arrêt a été rendu à l’unanimité des 11 magistrats siégeant à la cour. C’est désormais à John Bercow, le président de la chambre des communes, qu’il appartient de réunir les députés.

Ce nouveau désaveu pour le Premier ministre pourrait bien changer la donne du Brexit car le Parlement va à nouveau pouvoir se réunir et Boris Johnson « n’aura plus les mains libres pour négocier un nouvel accord de divorce avec l’Union Européenne ou sortir de l’UE sans accord » mettent en avant ses principaux opposants. Le leader de l’opposition, Jeremy Corbyn, appelle même Boris Johnson à démissionner. Pour lui « l’avis de la Cour suprême démontre le mépris du Premier ministre pour le Parlement. »

Le feuilleton Brexit n’est décidément pas terminé !

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale