Jeudi 17 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Faut-il créer sa société au Royaume-Uni avant le Brexit ?

Par Euro Accounting | Publié le 27/09/2019 à 14:05 | Mis à jour le 27/09/2019 à 14:05
Photo : Austin Distel - Unsplash
Londres Royaume-Uni comment créer entreprise Brexit

C’est la grande interrogation du moment pour beaucoup de professionnels qui souhaitent continuer d’entreprendre. Mais est-ce vraiment le bon moment de se lancer dans une nouvelle aventure et de créer une structure de ce côté-ci de la Manche ?

Avancer ou attendre, telle est la question. Les créateurs de société savent encore aujourd’hui à quoi ils sont exposés. Les formalités et contraintes n’ont pas varié ces derniers mois. Pour une « Limited company », l’entreprise doit toujours préparer un bilan et une liasse fiscale 12 mois après la fin de l’exercice fiscal. Elle a ensuite 9 mois pour s’acquitter de l’impôt sur les sociétés. Cela signifie qu’elle a 21 mois après la création de la société pour payer l’impôt sur les bénéfices ce qui, en terme de cash-flow, n’est pas négligeable.

Le gouvernement Johnson n’est pas non plus revenu sur la baisse de l’Impôt sur les sociétés, annoncé dans le budget de 2016. Le taux d’imposition doit passer comme prévu à de 19 % à 17 % au premier avril 2020, et il y a eu des discussions pour le baisser à 12.5 %, taux qui est appliqué en Irlande.

Question formalités, il est impossible de prédire l’avenir… ce qui peut changer (ou pas) après le 31 octobre. « Il faut insister sur le fait que tout ce qui sera fait avant la date officielle du Brexit sera considéré comme acquis ». C’est la réponse apportée par le cabinet Euro Accounting Ltd qui a reçu beaucoup plus de demandes ces derniers mois de la part de chefs d’entreprise hésitant entre attentisme et optimisme.

Un expert pour accompagner les entrepreneurs et entreprises 

Pour répondre à ces interrogations et permettre au plus grand nombre de se lancer, Euro Accounting Ltd a conçu un forfait spécial pour la création d’une LTD avant le Brexit. L’offre est valable jusqu’au 31/10/19.

Le package (£499+TVA) comprend : la création de la société, la domiciliation à Londres pendant 1 an, l’enregistrement pour la TVA et un numéro de téléphone anglais pendant 3 mois.

Certains clients peuvent choisir de créer leur société maintenant et de voir ce qui va se passer. Ils peuvent la laisser « dormante » le temps que tout s’aplanisse. De ce côté-ci de la Manche, ce n’est pas un problème car une société « qui dort » a juste à préparer un « petit » bilan en fin d’année ainsi que le « confirmation statement » et n’est en rien assujettie à taxes ou cotisations. Ce qui veut dire concrètement que tant que la société n’enregistre pas de ventes ou de mouvements, il n’y a pas d’imposition.

Implanté au Royaume-Uni depuis 10 ans, le cabinet Euro Accounting Ltd possède une excellente connaissance de la législation dans le pays, mais aussi hors de ses frontières. Il accompagne notamment des sociétés implantées en France, Angleterre ou encore en Irlande pour tout ce qui est création de société, virtual office, fiscalité personnelle ou des sociétés, fiscalité internationale, TVA, paie, management accounts et consolidation.

A l’heure où le Royaume-Uni s’apprête à quitter l’UE, il est important de bien se faire accompagner pour avoir connaissance de toutes les opportunité ou incidences à venir.

www.euro-accounting.com / Expert-comptable

info@euro-accounting.com / +44 (0) 778 986 2405 ou 0845 680 5168

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet