Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

La fermeture du Hammersmith Bridge complique la vie des riverains

conséquences fermeture hammersmith bridgeconséquences fermeture hammersmith bridge
Diliff
Écrit par Corentin Mittet-Magnan
Publié le 16 septembre 2020, mis à jour le 17 septembre 2020

Déjà fermé aux voitures depuis avril 2019, le Hammersmith Bridge, qui traverse la Tamise dans le quartier du même nom, est totalement fermé depuis le mois d’août. En cause ; les fortes chaleurs de ces dernières années qui ont asséché la structure, vieille de 133 ans, sur laquelle sont apparues des fissures. A tel point que le pont menace de s’effondrer, il est même interdit aux bateaux de naviguer en dessous.

En conséquences, l’ensemble du trafic est redirigé vers les ponts de Chiswick à l’ouest et Putney à l’Est, tout les deux situés à plusieurs kilomètres. En temps normal ce sont notamment 4 000 élèves qui traversent le pont pour se rendre à l’école, leur trajet est désormais considérablement allongé. Dans les commerces autour du pont la fréquentation est en baisse, parfois jusqu’à moins 40 %.

Le coût des travaux est estimé à 46 millions de livres pour une réparation temporaire et 146 millions pour une rénovation complète. Les autorités locales disent ne pas disposer des fonds suffisants.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024