Samedi 6 mars 2021

La compagne du Premier ministre est-elle la Première dame anglaise ?

Par Vanessa Arnal | Publié le 23/02/2021 à 18:40 | Mis à jour le 23/02/2021 à 19:04
Photo : Number 10 - Flickr
royaume uni ministre compagne

Au Royaume-Uni, la compagne d’un Premier ministre ne possède pas de dénomination officielle comme cela peut être le cas en France, pourtant son rôle n’en est pas moins important.

 

Si l’épouse du chef d’État français est désignée comme la Première dame, il n’en est pas de même pour celle du Premier ministre britannique. La compagne de ce dernier est toujours nommée comme tel ou par son nom. Pourtant, elle ne reste pas toujours dans l’ombre de son mari. Les compagnes de Premiers ministres possèdent leur propre profession, leurs propres ambitions sans omettre leurs intérêts personnels.

 

Une grande implication caritative

Malgré leurs différentes appellations, la Première dame française et la compagne du Premier ministre britannique possèdent tout de même un point commun : aucun statut officiel ne leur est destiné, contrairement à la Première dame des États-Unis où ce dernier est inscrit dans la loi. En France comme au Royaume-Uni, le rôle de la compagne du dirigeant est souvent associé à une dimension caritative.

Clementine Churchill, la femme du célèbre Winston Churchill, s’occupait des cantines de la Young Men's Christian Association durant la Première guerre mondiale et travaillait pour la Croix-Rouge britannique pendant la Seconde. Pour ce qui est de Cherie Blair, l’épouse du travailliste Tony Blair, elle a créé sa fondation Cherie Blair Foundation for Women en 2008 dans le but d’encourager les femmes entrepreneures. Quant à Carrie Symonds, la compagne de l’actuel Premier ministre, elle est la conseillère principale d’Oceana, l’association américaine pour la conservation des océans.

 

Un rôle pas si éloigné de la vie politique

Certaines compagnes ne se destinent pas uniquement au travail caritatif et possèdent un intérêt certain pour la politique du pays. Elles peuvent parfois avoir un rôle lié au gouvernement britannique, comme ce fut le cas pour Carrie Symonds qui était au pôle communication du parti conservateur en 2018. Comme elle, plusieurs femmes de Premiers ministres ont participé à la vie électorale du pays. Sarah Brown, l’épouse du travailliste Gordon Brown était activement impliquée dans les élections générales de 2010.

Comme pour les femmes, les maris des Premières ministres sont parfois impliqués dans la vie politique de leur conjointe. Philip May, le mari de la précédente dirigeante du Royaume-Uni était considéré comme le meilleur conseiller de confiance de cette dernière durant les élections générales de 2017. A contrario, Denis Thatcher, le mari de la Dame de fer, n’était pas très engagé dans la vie politique de la première femme dirigeante du pays. L’élection de cette dernière aurait mené à « la plus grande crise de leur mariage », selon David Cannadine, le biographe de l’ancienne Première ministre.

 

Une personnalité qui attise une curiosité médiatique fulgurante

La vie politique des Premiers ministres ne présente donc pas toujours des aspects positifs pour leur conjointe. Chose qui n’échappe pas à l’œil curieux des médias. Les compagnes deviennent de réelles personnalités du royaume de sa majesté, au même titre que leur mari. Les tabloïds s’y intéressent plus particulièrement, de la même façon que les magazines people français s’intéressent à la Première dame de l’Hexagone.

Carrie Symonds représente une grande source d’inspiration pour divers articles publiés dans les médias. La situation matrimoniale de Boris Johnson aux prémices de son mandat en a été la raison principale. Lorsqu’il est devenu le nouveau locataire du 10 Downing Street, le Premier ministre était en instance de divorce. Sa relation avec Carrie Symonds ne fut officialisée qu’en cours de mandat. Quoi de plus attrayant pour les tabloïds que le premier couple non marié de la célèbre maison à la porte noire ?

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Vanessa Arnal - Journaliste

Vanessa Arnal

Étudiante en journalisme international. Voyageuse, ambitieuse et passionnée de photographie.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet