Édition internationale
  • 0
  • 0

La cigarette électronique : un facteur de risque face au Covid-19 ?

morning brew-unsplashmorning brew-unsplash

Les jeunes vapoteurs auraient 5 fois plus de chances de contracter le virus, selon une étude publiée dans le Journal of Adolescent Health.

Les dommages causés aux poumons par l’utilisation de e-cigarettes permettraient au virus de s’installer plus facilement, selon les pédiatres de l’Université de Stanford.

Ils ont interrogé 4 351 jeunes âgés entre 13 et 24 ans et les ont questionnés à propos de leurs habitudes concernant les cigarettes électroniques.

« Les jeunes vapoteurs se mettent en danger », alertent-ils après avoir découvert que ceux qui ont utilisé une e-cigarette dans les 30 jours avant le test étaient 5 à 7 fois plus susceptibles que les non-fumeurs de présenter des symptômes tels qu’une toux, une température élevée, une fatigue importante ou des difficultés respiratoires.

Le risque serait encore plus élevé chez les jeunes qui combinent le vapotage et la consommation de tabac classique.

En revanche, aucune relation n’a été établie entre les fumeurs de cigarettes conventionnelles et les cas de Covid-19.

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne,  abonnez-vous à notre newsletter en deux clics  !

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions