Dimanche 24 janvier 2021

Kensington Palace : de Victoria à Lady Di, les princesses prennent vie

Par Clara Grouzis | Publié le 30/11/2020 à 14:57 | Mis à jour le 30/11/2020 à 15:17
Photo : Clara Grouzis - Kensington Palace
Kensington reine visite

Certainement comme beaucoup de français (et d’anglais), j’ai cette fascination pour la monarchie britannique. En visitant le Kensington Palace, je me suis vraiment imaginée dans la peau d’un membre de la famille royale.

 

Certes, cela ne vaut pas Versailles ! Versailles, c’est un autre niveau, et une autre époque aussi ; l’élégance et le raffinement à la française, la grandeur et la splendeur de Louis XIV. Mais la visite du Kensington Palace est construite de telle sorte qu’elle vous immerge dans l’histoire, depuis le couple Guillaume III et Mary II à celui de William et Kate mais aussi depuis Victoria à Lady Diana.

La naissance d’une Reine

Je franchis l’entrée du palais et je suis immédiatement plongée dans un autre univers. Les lustres au plafond, les murs rosés et le grand escalier duquel sont descendus Victoria et Albert avant leur mariage. La visite commence par les appartements dans lesquels est née et a vécu la future reine victorienne. Une enfance compliquée, comme nous aurions eu du mal à nous l’imaginer en observant le monarque qu’elle est devenue. Avec un père absent et une mère qui souhaitait régner à sa place, Victoria a grandi coupée du monde et ne sera parvenue au pouvoir qu’après une série d’accidents. A 16 ans, elle tombe gravement malade et manque même de décéder. Son règne durera pour autant plus de 63 ans.

Dans les pièces du palais, nous découvrons sa rencontre avec le prince Albert, lors des bals organisés pour lui trouver un mari. La jeune princesse choisira Albert, qu’elle pleurera pendant de longues années après sa mort. La dernière pièce raconte le premier jour de son accession au trône, à l'âge de seulement 18 ans.

 

Kensington reine visite
Clara Grouzis - couronnement de Victoria

 

J’ai foulé les traces de la future Reine, un des monarques les plus emblématiques de l’histoire de la Grande-Bretagne. Je suis entrée dans la pièce même où elle est née, et je suis sortie de là subjuguée par la façon dont la visite avait été créée. J’ai été impressionnée par l’immersion dans laquelle les créateurs de la visite ont tenu à nous placer. Au point que cela en devienne presque trop ! Des rires d’enfants et des aboiements se font entendre. L’intention est clairement de nous faire nous projeter tel que si nous y étions, mais je trouvais que le lieu suffisait. Le lieu en lui-même est déjà chargé d’histoire.

Une robe et des bijoux de princesse

Je passe devant une robe noire, moderne et moulante, coupée dans ce qu’il me semble être du velours. Et bien évidemment, c’est une robe de Lady Diana : la « Travolta dress ». C’est dans cette robe de soirée que la princesse de Galles a dansé avec le célèbre John Travolta. Qui n’a pas rêvé de fouler la piste avec l’acteur sur « You’re the only one that I want » ? Diana l’a fait. Et le Kensington Palace a exhibé cette robe à l’occasion de la réouverture post-premier-confinement.

Pas très loin de cette pièce de créateur, mes yeux brillent à la vue des bijoux royaux. Ce n’est pas la couronne, mais tout de même. Une tiare, un collier, des boucles d’oreille et une broche en émeraude que le prince Albert avait offert en guise de présent à Victoria. Dans la salle, deux autres tiares, tout aussi étincelantes, sont présentées. Alors que porteriez-vous ? La robe ou les bijoux ?

 

Kensington reien visite
Clara Grouzis - "Travolta dress" de Lady Diana
Kensington reine visite
Clara Grouzis - parure de Victoria

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les appartements d’Etat

La visite continue dans une partie plus ancienne du palais : les appartements d’Etat, réalisés par Guillaume III et Mary II. Les époux sont couronnés en 1689 et achètent le Kensington Palace, qui deviendra leur nouvelle demeure. On y découvre les salles de réceptions, les chambres et les cabinets. Dans cette partie du bâtiment, la vue est dégagée sur les jardins de Kensington et le Round Pond. Un véritable voyage dans le temps peut alors s’opérer.

La demeure de Kate et William

Malheureusement, je n’ai pas croisé la duchesse et le duc de Cambridge. Mais leurs photos ornent les murs à la fin de la visite, rappelant que l’histoire de la monarchie britannique continue. Des photos en couleur sur lesquelles ils apparaissent vêtus comme vous et moi (ou presque) et sourient en famille. Les époux logent au palais depuis fin 2013 avec leurs trois enfants. Le Kensington Palace est aussi la résidence officielle du duc de Gloucester, du duc et de la duchesse de Kent, du prince et de la princesse Michael de Kent.

 

Kensington reine visite
Clara Grouzis - escalier vers les appartements d'Etat

 

Enfin, s’il fallait faire toute l’histoire du palais, nous ne serions pas couchés. Depuis Guillaume III et Mary II, tous les monarques, les princes et les duchesses, ou presque, ont foulé le sol de cette résidence royale. Un monument chargé d’histoire, qui ne cesse de continuer de s’écrire. Quant à moi, seulement pour le temps d’une visite certes, je me serais sentie telle une princesse.

Le palais ouvre à nouveau au public dès le 5 décembre, et vous pouvez réserver vos places sur le site des Historic Royal Palaces.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet