TEST: 2269

Le jeune Jude (Sky) Walker en marche pour la planète direction Westminster

Par Maël Narpon | Publié le 13/08/2021 à 13:46 | Mis à jour le 13/08/2021 à 13:55
Photo : The Independent - Youtube
Jude Walker et une membre de sa famille.

Un jeune garçon de 11 ans prénommé Jude Walker s’est lancé dans une quête presque tolkienesque qui, il l’espère, contribuera à sauver la planète. Une nouvelle qui fait écho au récent rapport du GIEC. En le sein du document, nous étions alertés sur la nécessité d’agir rapidement pour lutter contre le changement climatique de notre planète qui pourrait avoir de graves répercussions dans les décennies et siècles à venir.

 

Tel Frodon Sacquet quittant sa chère Comté pour acheminer l’anneau unique jusqu’au Mordor, Jude Walker est parti à pied en laissant derrière lui son Yorshire natal dans le but de rallier le Parlement britannique à Westminster, dans le centre de Londres. A contrario du héros de la saga littéraire de J.R.R Tolkien, le jeune anglais emporte avec lui bien plus qu’un simple anneau : le périple d’environ 320km qu’il entreprend a pour but de récolter des signatures pour une pétition en faveur de la création d’une taxe sur les émissions de carbone.

En partie inspiré par la militante suédoise Greta Thunberg, ce garçon originaire de Hebden Bridge dans le nord de l’Angleterre s’est ainsi lancé dans une aventure qui l’amène à travers champs et collines. Parcourant 16km par jour, il est tour à tour accompagné par ses amis ou des membres de sa famille et devrait atteindre St James Park dans la journée de samedi.

Pour Jude Walker, la taxe sur le carbone pour laquelle il milite représente une étape cruciale dans la course contre la montre pour freiner la trajectoire actuelle de l’humanité vers ce qu’il nomme « un monde dystopique » (en opposition à utopie). Dans une interview pour Reuters alors qu’il se trouvait à Woburn Sands, à 30km au nord de Londres, il déclare : « Nous en savons maintenant beaucoup plus sur le changement climatique et je pense qu'une taxe sur le carbone serait certainement l'une des solutions les plus utiles. […] Les effets du changement climatique se font déjà sentir. Nous devons vraiment agir maintenant si nous voulons éviter des conséquences dévastatrices dans le futur. »

Le gouvernement britannique a répondu à la pétition lancée par le jeune garçon en affirmant être la première économie à légiférer en vue de rendre nuls les taux d’émissions nets de carbone d’ici 2050 et que le pays s’engageait à ce que les pollueurs paient pour leurs émissions.

L’entreprise de Jude Walker intervient en marge de la conférence des Nations unies sur le climat, intitulée la COP26, devant se tenir en Ecosse en novembre prochain. Dans cette optique, il appelle à prendre des mesures strictes pour mettre un frein au changement climatique. Selon lui, il serait catastrophique que « le sommet ne se déroule pas comme prévu. Nous pouvons éviter la catastrophe ».

La pétition réunit à l’heure actuelle un peu plus de 60 000 signatures. Si un total de 100 000 personnes venaient à la signer, elle pourra être examinée officiellement par le Parlement britannique.

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale