Jour 12 : Anima Mea allumera les yeux de la vigneronne ravie

Par Luther Beaumont | Publié le 13/12/2020 à 12:09 | Mis à jour le 13/12/2020 à 12:21
Photo : Luther Beaumont
Wine Story livraison vin

Notre quête dans les vignes fantastiques de notre conteur de vins Thibault Lavergne avance vite, presque trop vite. Périlleuse certes, mais tellement riche en rebondissements géniaux, que cela en devient presque anxiogène de songer que nous en sommes déjà à mi-chemin.

 

Ce douzième chapitre illustre de la poésie récitée par cœur par notre enchanteur. Bien loin de ce bus scolaire, premier théâtre duquel il commençait à ensorceler les copains et les copines, nous sommes cette fois envoûtés dans le plus océanique des vignobles : le Muscadet.

 

Ils sont les vignerons aventuriers de l’ouest et du bassin nantais

La Loire est le plus long fleuve de France. Elle prend sa source dans le département de l’Ardèche, pour aller se jeter dans le bassin nantais, berceau de cette appellation Muscadet dont la réputation n’est plus à faire. Le Wine Wizard nous relate un certain déclin de l’appellation dans les années 90, pour la raison simple qu’il fut à l’origine d’une initiative commune, menée à son terme par plusieurs vignerons et vigneronnes au bout d’une quinzaine d’années de dur labeur. Thibault Lavergne nous avait déjà inculqué cette distinction dans laquelle certains de ces druides vignerons avaient souhaité s’inscrire au fil des années en corrélation avec leur façon bien à eux de produire leur élixir. De modestes communes ou villages sont donc parvenus à se faire anoblir, pour devenir les illustres chevaliers Château-Thébaud et surtout Monnières-Saint Fiacre, terre de notre divin fluide du jour.

 

Au Château du Coing, l’âme de deux femmes vigneronnes passionnées

Véronique et Aurore Gunther-Chereau, toutes deux membres du clan de notre sorcier viticole, sont à la tête du domaine. Elles s’évertuent dans un travail de tradition et de continuité familiale. Au fil des générations ont été acquis le Château de la Gravelle ainsi que le Château du Coing. Au sein de ce dernier, notre féru d’histoire nous révèle que la vigne y est travaillée depuis l’époque des romains. Nos deux guérisseuses de raisins défendent ardemment les sélections parcellaires. En 2011 elles avaient amorcé la transition vers une agriculture biologique. La cuvée majestueuse présentée par Thibault Lavergne en est l’illustration. Elles l’ont même mise encore un petit peu plus à part, car en son antre réside un secret que seul un mage oenologue pouvait déceler : le sol d’origine volcanique. Des notes subtilement fumées entérinent donc la singularité de cet hydromel. Le petit zest de complexité féminine ajouté permet à ce vin blanc sec de devenir élaboré et divin. Au cœur du Sèvre et Maine, le Melon de Bourgogne est le seul cépage ouvrier de la potion concoctée. Elle est absolument parfaite pour accompagner tous vos fruits de mer.

Nos deux protagonistes vigneronnes n’en sont pas restées là, elles sont allées encore plus loin pour magnifier cette cuvée toute récente de 2018. Le coffret de 6 bouteilles vous sera livré avec trois étiquettes différentes, très liées les unes aux autres. Le terroir, les pieds de vigne, et la vigneronne du vignoble ont été dessinés par une artiste locale. Aurore, la maître de Chai, nous livre de façon intrinsèque toute l’âme de son vin si spécial.

 

L’âme du vin, un poème de Charles Baudelaire

Pour parachever ce douzième conte de vin nous ne reprendrons pas les mots de Charles Baudelaire, nous nous contenterons humblement de céder à ce qui nous fut quémandé si délicatement par notre si précieux magicien, en vous les mettant à disposition. Ils incarnent l’inspiration qu’aura suscité dans son esprit l’intitulé “Anima Mea”, qui signifie “Mon me” en latin :

Wine Story livraison vin

 

Et pour finir sur une note tout aussi délicieuse… 

Sachez de plus chers lecteurs, que de par ce statut de fidèles à notre édition, vous bénéficiez d’une remise exclusive de 10 %. Vous pouvez donc partir en quête de ce vin pour £13,41 la bouteille, au lieu de £14,90 habituellement. Pour ce faire, il vous suffit de contacter l’enseigne par mail en n’oubliant surtout pas de mentionner que vous faites partie du cercle des personnes qui nous lisent !

Vous pouvez aussi bénéficier de ce taux de remise préférentiel sur l’ensemble de la carte de vins proposée par The Wine Story Club !

 

Sur le même sujet
Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale