Irlande du Nord : une de perdue, peu de retrouvés

Par Elzéa Colomb | Publié le 21/06/2021 à 13:19 | Mis à jour le 21/06/2021 à 13:26
Photo : Jackson Simmer - Unsplash
Un bonhomme en lego désarticulé

L’ascenseur émotionnel au sein de la sphère politique Nord-Irlandaise continue de faire des siennes. Alors que les deux principaux partis du territoire (DUP et Sinn Fein) ont finalement réussi à obtenir le consensus nécessaire à l’élection de Paul Givan ce jeudi en qualité de nouveau Premier ministre, une autre démission vient de tomber.

Le soulagement n’aura été que de courte durée après la nomination de Paul Givan en tant que Premier ministre d’Irlande du Nord et le retour de Michelle O’Neill au siège de vice Première ministre. Edwin Poots, devenu chef du Democratic Unionist Party (DUP) à l’issue du départ d’Arlene Foster, jette à son tour l’éponge trois semaines seulement après sa prise de pouvoir. En cause, un désaccord majeur avec les membres de son propre parti désireux de retarder le processus de nomination afin de ne pas céder aux aspirations du Sinn Fein sur la question d’une législation en faveur de la langue irlandaise. Décidant de faire fi de cette volonté en nommant son allié Paul Givan au plus tôt, une révolte interne a secoué le DUP. Le parti unioniste a tout de même formulé sa volonté qu’Edwin Poots « reste en poste jusqu’à ce qu’un successeur soit élu » a-t-il déclaré. La suite au prochain épisode.

 

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet