Samedi 7 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPATRIATION - Votre animal vous suit en Grande-Bretagne : mode d’emploi

Par | Publié le 27/04/2017 à 16:48 | Mis à jour le 27/04/2017 à 18:19

 

Ça y est, vous traversez la Manche pour un séjour touristique ou pour vous installer. Et votre animal de compagnie fait partie du voyage. Quarantaine, vaccins, interdictions, passeport : tout y passe et vous dépasse. Le Petit Journal de Londres décrypte pour vous le vrai du faux sur l'expatriation des animaux au Royaume-Uni.



Les clichés sur l'expatriation a
nimale : simple voyage ou épopée ?

Le voyage des animaux vers l'île britannique véhicule nombre légendes et rumeurs. Tante Simone soutient mordicus que votre furet sera en quarantaine avant même de poser une patte sur le sol britannique. Votre voisin explique que votre race de chien n'y est pas autorisée, tandis que votre collègue vous prouve qu'à cause du Brexit, vous ne pouvez plus aller au Royaume Uni, ni vous, ni votre animal. Un vrai casse-tête à première vue, mais pas de panique, il n'y a rien de plus simple ! Il suffit de suivre quelques règles édictées ci-dessous et le tour est joué ! Car le Brexit ne change rien pour les deux ans à venir. Et quant à la quarantaine, elle n'est plus obligatoire depuis le 1er janvier 2012 pour les animaux venant de l'Union Européenne et des pays listés (voir plus bas). 
Malheureusement, votre voisin n'a pas tort : certaines races de chiens sont interdites au Royaume Uni sous peine de lourdes sanctions. Si votre compagnon n'est pas dans la liste mais qu'il ressemble à l'une des races, il pourrait ne pas être autorisé à entrer : Pit Bull Terrier ? Japanese Tosa ? Dogue Argentin - Fila Brasileiro.

La trilogie médicale : rage, puce et vermifuge

* Chien, chat ou furet, votre animal de compagnie doit être vacciné contre la rage au moment où vous passez la frontière. Le vaccin antirabique (appellation souvent donnée par les vétérinaires ou sur les sites d'information) est obligatoire et doit être effectué au plus tard 21 jours avant le départ. Le vétérinaire vous remettra un certificat officiel, à produire à la douane. Le vaccin fait en France est a renouvelé dans l'année.
* Votre animal doit être porteur d'une puce électronique, qui permet son identification. De la taille d'un grain de riz, elle est implantée par une aiguille dans le cou de votre compagnon. L'intervention ne nécessite pas d'anesthésie. Elle est reconnue mondialement, la plupart des pays étant équipés de lecteurs de puce.
* Les chiens doivent être vermifugés par un vétérinaire, au minimum 1 jour avant le départ, un sésame valable au maximum 5 jours. Et vous ne pourrez pas tricher : le professionnel marque l'heure et le jour exacts de prise de la pilule sur le passeport de votre animal. Par exemple, si Médor est traité à 10h du matin le lundi, il faut attendre minimum 10h du matin le lendemain pour passer la frontière.
*A noter que seuls les animaux âgés d'au moins 3 mois et 3 semaines sont autorisés à partir avec vous.

Documents officiels et pays d'origine

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, animaux, voyage, travel, pets* Le passeport est le document obligatoire concernant votre animal, même s'il est « ressortissant » de l'Union Européenne. Délivré par votre vétérinaire sur demande, ce carnet bleu constitue la preuve que les mesures médicales ont été respectées.
* Le Royaume-Uni reconnait les passeports des pays membres de l'Union Européenne. Il accepte aussi ceux de différents pays listés ici. Les animaux ayant un passeport suisse ou canadien n'ont pas de souci à se faire.
* Si vous habitez en Australie et souhaitez emmener votre chat au Royaume Uni, quelques règles sanitaires spécifiques sont à suivre. Il en va de même pour des chiens ou chats venant de Malaisie.

5 animaux maximum, règles et coûts du transport

* Lorsque vous partez de France, trois options s'offrent à vous : le ferry, l'avion et l'eurotunnel. Si vous prenez le ferry en tant que piéton, votre animal ne pourra pas vous accompagner. Il faut obligatoirement détenir un véhicule car votre boule de poil ou de plume restera à l'intérieur pendant la traversée. En ce qui concerne les voix aériennes, certaines compagnies d'avion n'acceptent pas les animaux. Retrouver la liste des différentes agences qui les accueillent. Votre compagnon voyagera soit en cabine s'il pèse moins de 6kg, soit en soute.
* L'Eurostar n'accepte pas les animaux de compagnie et de soutien émotionnel. Seuls les chiens d'assistance sont autorisés.
* Que ce soit par l'eurotunnel ou par bateau, le transport d'un animal coûte entre 10 et 30?. Les oiseaux, invertébrés, lapins et petits rongeurs domestiques voyagent gratuitement.
* Les chiens guides ou d'assistance sont autorisés dans tous les moyens de transports, gratuitement. Retrouvez les listes des compagnies ici. Ils doivent cependant provenir d'organisations membres de l'Assistance Dog International, ou de la International Guide Dog Federation.
* Vous ne pouvez pas emmener plus de 5 animaux, sauf si vous participez à une compétition sportive, ou à une démonstration. Dans ce cas, les animaux doivent être âgés de plus de 6 mois et avoir leurs vaccins à jour, et vous, détenir une preuve officielle que vous êtes attendu à l'événement justifiant le voyage de votre ménagerie !

Les conseils de la rédaction
* Prévoyez un délai de trois semaines minimum avant le départ et un budget d'au moins 100? pour les frais vétérinaires.
* Si votre compagnon à le mal des transports, demandez conseil à votre vétérinaire.
* Pensez à faire vacciner votre chien contre la toux du chenil, qui frappe beaucoup de 4 pattes canins au Royaume-Uni. Votre animal une fois traité, vous aurez l'esprit plus tranquille et lui, des voies respiratoires en bonne santé, même s'il croise des congénères contaminés par ce virus.
* Pensez à prendre son carnet de santé !

Soizic Robet et Angélica Tarnowska, (www.lepetitjournal.com/londres), le 27 avril 2017

PRATIQUE
* Le DEFRA : Department of environment, food, and rural affair est l'équivalent d'un ministère, et traite notamment de l'expatriation des animaux.
* Les règles du gouvernement britannique 
* l'Eurotunnel, site d'informations
* Le bon contact : Pascal Sulzer, vétérinaire français installé à Londres

 

0 Commentaire (s)Réagir