Vendredi 18 septembre 2020

Il y a 80 ans, le général de Gaulle lançait l’appel du 18 juin

Par Benjamin Wettling | Publié le 17/06/2020 à 19:55 | Mis à jour le 17/06/2020 à 21:15
Photo : Wikimédia Commons
80 ans appel du 18 juin

Des moments, il y en qui passent et d’autres qui restent. Il y a 80 ans, au micro de la BBC à Londres, le général de Gaulle marquait à jamais le cours de l’histoire en lançant l’Appel du 18 Juin.

Cette année verra des célébrations un peu particulières pour le général de Gaulle, avec pas moins de trois anniversaires : le 130ème anniversaire de sa naissance, le 80ème anniversaire de l’Appel du 18 Juin et le 50ème anniversaire de sa disparition.

Un homme qui a laissé une trace indélébile dans l’histoire de France, dont il restera la grande figure d’un chaotique XXème siècle, mais aussi dans l’histoire de Londres. Intimement lié à sa France natale, le général l’est tout autant à la capitale anglaise, où il passa certains des moments les plus marquants de sa vie. Sans le moindre doute, l’Appel du 18 Juin fut l’un d’eux.

D’un général de l’armée française, alors rapidement mise en déroute par l’écrasante industrie nazie, il devient grâce à ce discours le symbole de la France libre, de la France qui se bat encore, de la France qui résiste. Un jour seulement après l’annonce par le nouveau chef du gouvernement français, le général Pétain, de la négociation d’un armistice entre Paris et Berlin, le général de Gaulle appelle à poursuivre la lutte contre le IIIème Reich depuis les studios de la BBC à Londres. Un tournant décisif dans la guerre, que le général sera d’ailleurs l’un des premiers à définir par son caractère mondial : on a perdu la bataille de France, mais pas la Guerre, rappelle-t-il alors.

Comme le soulignera le général dans son message, la France peut compter sur son vaste Empire aux ressources encore intactes, et surtout sur ses alliés ! Comme il le répète plusieurs fois : « Car la France n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! Elle n’est pas seule ! »… Si ce moment a marqué l’histoire de la guerre et de la France, il reste aussi comme une preuve indéfectible de l’amitié franco-britannique, symbolisée par le couple de Gaulle - Churchill. Car, faut-il le rappeler, c’est le Premier ministre britannique, alors fraîchement au pouvoir, qui accorde sa confiance au général et lui prédit un grand avenir. C’est Churchill qui donne l’autorisation à de Gaulle de diffuser son message et d’appeler les volontaires à traverser la Manche. Le 18 juin 1940, c’est à Londres que s’incarne l’esprit de la France Libre, et que s’épanouit l’alliance entre les deux pays, alors peut-être plus proches que jamais auparavant depuis le début de l’Entente Cordiale.

À Londres, au cœur de la Résistance

Car c’est sur les bords de la Tamise que la Résistance va s’organiser, et non pas en France. C’est entre les murs de la capitale britannique que se trame la reconquête du territoire français, et que se trouvent aujourd’hui encore les vestiges de cette époque. C’est à Londres que ce 18 Juin prend une résonnance toute autre, à Londres que l’on marche véritablement sur les traces du général de Gaulle.

C’est d’ailleurs ce que propose le tour « de Gaulle in London », organisé par Hubert Rault, véritable passionné d’histoire expatrié à Londres depuis 2012 qui vous propose de vous faire découvrir le lien profond qui unit de Gaulle et la capitale. Un circuit qui vous replongera dans le Londres de 1940, au cœur de Mayfair et de Saint James, de Curzon Square où de Gaulle a rédigé son fameux discours « en fumant cigarette sur cigarette » comme il l’a écrit plus tard, en passant par le quartier général de la France Libre à Carlton Gardens. Un voyage dans le passé tout en lieux et en anecdotes racontées par Hubert, qui nous décrit la vie des Français dans le Londres de l’époque, mais aussi les subtilités de la relation entre de Gaulle et Churchill.

Un circuit organisé par et pour les passionnés, mais qui accueille aussi des classes de collégiens et de lycéens, désireux de se replonger dans l’histoire de ce « court vingtième siècle » comme le définissait l’historien britannique Hobsbawm et surtout de comprendre, de s’inspirer de ce discours d’un autre temps, qui résonne aujourd’hui toujours avec autant de force.

L’Appel du 18 Juin, un symbole à l’épreuve du temps

La mémoire de l’Appel est toujours aussi présente de nos jours, quoi qu’on puisse en dire. Le président Français Emmanuel Macron fera le déplacement à Londres, et sera accueilli par le Prince Charles, représentant de la Reine. Le chef de l’Etat devrait d’ailleurs aussi décorer la ville de Londres de la légion d’honneur afin de marquer le coup des 80 ans. Une distinction de très haut rang, qui témoigne à elle seule aujourd’hui encore de l’importance de cet évènement.

Une importance qui rayonne d’autant plus dans le contexte si particulier de l’actualité brûlante de ces derniers jours : à l’aune de la fin d’une crise sanitaire et de la possible entrée vers une nouvelle crise, cette fois-ci économique, il est bien souvent important de tirer des leçons du passé. Et le 18 Juin 2020, bien qu’il soit en tout point différent du 18 Juin 1940, doit nous permettre de nous inspirer du discours qu’avait alors donné le général. Un discours qui, alors que la France vient d’admettre sa défaite, invite à prendre du recul. Un discours qui parle de victoire le lendemain de la défaite, un discours chargé d’espoir et d’humanité, de patriotisme et de clairvoyance, et surtout qui invite à voir plus loin que le pas de sa porte. Exactement 80 ans après, et dans des circonstances différentes, les mots du général sonnent toujours juste.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Londres

ÉCHAPPÉE BELLE

N’oubliez pas votre brosse à dents !

Il est de belles histoires que nous aimons à raconter, à relayer. Tant nous avons envie de nouvelles positives en ce moment. Tant nous avons besoin de sourire et de toujours nous faire surprendre.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Matt Pokora, parrain d'un Téléthon #TropFort

Les vendredi 4 et samedi 5 décembre, Matt Pokora sera le parrain du Téléthon 2020 ! En direct sur les chaînes de France Télévisions et partout en France et à l'étranger dans plus de 17 000 animations

Sur le même sujet