Dimanche 5 juillet 2020

Google Maps publie un rapport statistique du confinement

Par Benjamin Wettling | Publié le 03/04/2020 à 18:43 | Mis à jour le 03/04/2020 à 18:57
Photo : Adeolu Eletu - Unsplash
Google confinement statistiques fréquentation

La multinationale a publié ses données de géolocalisation en période de confinement : l’occasion de rendre compte des zones géographiques qui respectent le mieux les consignes d’isolement.

 

Depuis ce matin, Google a rendu disponible en format PDF un compte-rendu détaillé des données recueillies sur la mobilité de ses utilisateurs en période de confinement. Il est important de préciser tout de même que ces données sont évidemment anonymes, et doivent servir à « aider les autorités à comprendre comment des mesures de distanciation sociale telles que le télétravail ou le confinement peuvent aider à aplanir la courbe de l’épidémie de coronavirus » On peut ainsi comparer les statistiques de fréquentation avant et après la mise en place du confinement, mais aussi entre les différentes zones géographiques.

L’impact statistique du confinement au Royaume-Uni

Pour le Royaume-Uni, on constate immédiatement l’effet du Covid-19 sur la fréquentation de certains lieux : la fréquentation des lieux associés aux domaines du commerce ou du loisir a par exemple baissé de près de 85%. Les épiceries et les pharmacies sont moins durement impactées, mais enregistrent tout de même une baisse de 46% de leur fréquentation. En revanche, les lieux de résidence sont logiquement plus fréquentés, à hauteur de 15%. Des chiffres qui permettent de mieux se rendre compte de la profonde transformation amorcée par un pays tout entier.

Londres respecte-t-il bien le confinement par rapport aux autres régions ?

On peut comparer, au travers de la lecture de ce rapport, la mise en application ou non du principe d’isolement. Pour ce qui est de Londres, ou plutôt du Greater London, les chiffres sont assez parlants. La fréquentation a baissé de 87% dans le secteur du commerce et du loisir, de 80% pour les stations de métros et de bus, tandis que la fréquentation des lieux de résidence a augmenté de 19%. Mais c’est surtout la baisse de fréquentation des lieux de travail qui est significative : -62% ! C’est clairement plus que la moyenne du Royaume-Uni (-55%). Les Londoniens sont donc de bons élèves, et respectent mieux les règles de confinement qu’ailleurs ! Une bonne nouvelle qui doit nous encourager à continuer.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Londres

VOYAGES

Fin de quatorzaine pour les voyageurs entrant sur le sol britannique

’assouplissement de la quarantaine britannique est actée. Dès le 10 juillet, les personnes en provenance de 60 pays en sont désormais épargnées à leur entrée sur le territoire. En voici la liste.

Sur le même sujet