Samedi 15 mai 2021

Affaire Dyson : pour ou contre les petits arrangements entre amis ?

Par Maud Finance | Publié le 22/04/2021 à 19:34 | Mis à jour le 22/04/2021 à 21:43
Photo : UK Government - Wikimedia Commons
Photo officielle de Boris Johnson

Existe-t-il des relations privilégiées entre le milliardaire James Dyson et Boris Johnson ? En cela réside tout le sujet polémique du moment Outre-Manche, alors que l’homme d’affaire connu pour ses célèbres aspirateurs vient de réinstaller son siège social au Royaume-Uni.

En 2019, Dyson devenait résident de Singapour, prétextant être dépendant du continent asiatique en termes d’approvisionnement. Mais aujourd’hui, suite à la promesse du Premier ministre de « corriger » le statut fiscal du groupe, voilà que le géant de l’électroménager prépare à nouveau ses valises direction… le Royaume de Sa Majesté !

 

Des ventilateurs au cœur du débat

C’est un échange de textos qui a mis le feu aux poudres. Via des SMS datant de mars 2020, Johnson aurait promis à James Dyson de ne pas faire payer d’impôts supplémentaires à ses employés s’ils se domiciliaient au Royaume-Uni pour y construire des ventilateurs, afin d’approvisionner les hôpitaux du pays au regard de la pandémie.

 

Boris Johnson n’a « rien à cacher »

Alors que le parti travailliste affirme avoir « des preuves » que le chef du gouvernement britannique a enfreint le code ministériel, Keir Starmer va jusqu’à déclarer qu’il existe « une règle pour ceux ayant le numéro de téléphone du Premier Ministre et une autre pour le reste du monde ».

En guise de réponse, Johnson affirme qu’il publiera tous les messages échangés avec l’inventeur et milliardaire, répétant qu’il n’a « rien à cacher » et qu’il ne s’excusera « absolument pas d’avoir fait tout ce qui était en son pouvoir comme n’importe quel Premier ministre le ferait dans ces circonstances ».

Tous les moyens sont-ils bons pour arriver à ses fins, aussi vitales soient-elles ?

Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet