TEST: 2269

Le directeur du projet de la “pire attraction de Londres” démissionne

Par Maël Narpon | Publié le 13/08/2021 à 13:20 | Mis à jour le 13/08/2021 à 13:30
Photo : Wikimedia Commons
Le site de construction de MArble Arche Mound

Il y a peu, nous avions parlé de l’insuccès rencontré par Marble Arch Mound et de sa fermeture, puis de sa gratuité d’accès procurée suite à sa réouverture. Aujourd’hui, cette colline tant décriée et surnommée « la pire attraction de Londres » fait encore parler d’elle avec la démission du président adjoint du conseil municipal de Westminster, Melvyn Caplan, à l’origine du projet.

 

Ce dernier, qui devait coûter 3,3 millions de livres sterling en tout et pour tout, selon la présidente du conseil, devrait en réalité coûter la modique somme de 6 millions de livres sterling, quasiment deux fois plus que prévu.

C’est pour cette raison que Melvyn Caplan, qui siégeait au conseil depuis 1990, a présenté sa démission, que Rachael Robathan, présidente du conseil municipal de Westminster, a accepté à contrecœur. « Avec regret, j'ai accepté la démission de mon président adjoint, Melvyn Caplan, qui a dirigé le projet. Nous avons également lancé un examen interne approfondi pour comprendre ce qui a mal tourné et veiller à ce que cela ne se reproduise plus », a-t-elle déclaré, jugeant la hausse du coût comme « totalement inacceptable ».

Elle poursuit en réaffirmant la détermination de son conseil à contribuer à la restauration du dynamisme de la capitale britannique et en se montrant confiante quant à l’avenir de la colline artificielle. « Lorsqu'elle rouvrira complètement ses portes en septembre, j'espère que les gens viendront la voir de leurs propres yeux. Elle peut ravir ou diviser les gens, et c'est bien ainsi, mais nous sommes convaincus qu'au bout du compte, elle remplira sa mission initiale, à savoir faire revenir les gens dans le West End et leur rappeler pourquoi Londres est une ville de classe mondiale », conclut-elle.

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale