TEST: 2269

Des manifestants « anti-masques » insultent des passagers du métro

Par Charles Flageul | Publié le 01/09/2020 à 18:37 | Mis à jour le 08/09/2020 à 13:32
Photo : Bruno Martins - Unsplash
photo-1510270535907-dce35a12eb41

En dépit du port obligatoire du masque dans le métro, des manifestants s’en sont pris à des passagers portant le masque la nuit du 30 août.

 

Depuis le 24 juillet, le gouvernement britannique a annoncé le port obligatoire du masque dans tous les transports en commun ainsi que dans les boutiques, les supermarchés et les centres commerciaux d’Angleterre afin de ralentir la propagation du virus. Le Pays de Galles et l’Ecosse ont également mis en vigueur des mesures sanitaires similaires à celle de l’Angleterre.

Alors que la majorité des londoniens obéissent aux mesures sanitaires imposées par le gouvernement, des protestataires « anti-masques » viennent régulièrement perturber la bonne circulation du Tube londonien pour demander la levée de ces mesures restrictives. Ainsi, le soir du Dimanche 30 août, un groupe d’anti-masques est rentré dans le métro en lançant des insultes et en se moquant de ceux qui respectaient le port du masque. Ava- Santina, la productrice de LBC était présente dans le métro à ce moment-là, elle décrit la scène sur Twitter.

 

twitter Ava-Santina agression

Traduction : Juste eu le mécontentement d’être assise avec un groupe d’anti-masques dans le métro. Ils nous pointaient du doigt, se moquaient agressivement des passagers. @TFL, pourquoi sont-ils autorisés à circuler dans le métro ?

 

Suite à la plainte des passagers, la société de transport londonienne (TFL) a souhaité répondre en stipulant que ce n’était pas à elle de renforcer la règle du port obligatoire du masque dans les transports mais à la police.

Ces insultes et agressions ne sont pas des cas isolés. L’autre jour, l’acteur Robert Jackson a récemment confié sur Twitter qu’il a été insulté par un client dans un magasin, ce dernier lui aurait dit que le port du masque allait épuiser ses poumons et que toutes ces restrictions sanitaires n’étaient qu’une manipulation de l’État.

Après les manifestations de ce samedi 30 août sur Trafalgar Square, on peut constater que le mouvement anti-masque prend de plus en plus d’ampleur à travers le pays et l’Europe. Ces protestataires nient complètement la gravité de la maladie et défient les mesures gouvernementales en désobéissant aux règles de sécurité. Ce mouvement révèle un véritable « ras-le-bol » d’une partie de la société qui croit dur comme fer à une nouvelle théorie du complot.

 

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics.

Charles Flageul - Journaliste Londres

Charles Flageul

Étudiant en Troisième Année à Sciences Po Aix, je me destine au reportage vidéo.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale