Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2269

Des Caraïbes à Londres: quand l’immigration change la musique

Par Ninon Sopocko | Publié le 22/04/2020 à 17:12 | Mis à jour le 22/04/2020 à 17:20
Photo : Spencer Imbrock - Unsplash
Musique immigration Caraïbes

La scène musicale londonienne a pris un tournant pendant la deuxième partie du XXème siècle, influencée par l’immigration afro-caribéenne et ses nouveaux genres musicaux.

Avec des artistes mondialement connus, Londres a une place des plus importantes dans la musique. Des Beatles aux Rolling Stones en passant par Bowie, Amy Winehouse, Oasis et tant d’autres viennent de la scène londonienne. En tant que capitale de la pop, elle a même porté le nom de Swinging London pendant les sixties. Mais ce sont quelques années auparavant que Londres a pris un tournant musical des plus importants.

La génération Windrush

Les vagues d’immigrations caribéennes ont amené des genres musicaux encore méconnus des britanniques. Bien que présente depuis les années 30, la British Black Music s’est développée dans le pays dans les environs des années 50. Retour en 1948, un navire en provenance de Kingston amarre dans le port de Tilbury, non loin de la capitale. À bord de l'Empire Windrush, se trouvent quelques 490 passagers. Parmi eux, débarquent Lord Kitchener et Lord Beginner, deux chanteurs de calypso, originaires de Trinité et Tobago. « London, is the place for me, London, this lovely city ». Lord Kitchener est conquis. Loin d’être le seul, plus de 15 000 Caribéens s’installent en Grande-Bretagne entre 1948 et 1971. Reggae, calypso, ska… envahissent la capitale.

Un passé qui résiste

Au-delà d’apporter de nouveaux genres musicaux à Londres, cette immigration permet de mélanger les styles. Les influences des uns s’ajoutent à celles des autres. Apparaissent alors de nouveaux genres comme le reggae rock. La Black British Music prend une place de plus en plus importante et donne naissance à de fabuleux festivals comme le Carnaval de Notting Hill. Ainsi qu’une belle lignée d’artistes britanniques comme Carroll Thompson ou encore Soul II Soul.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons
Ninon Sopocko journaliste Londres

Ninon Sopocko

Étudiante en master à l’Institut Européen de Journalisme à Londres, je suis passionnée par l’humain et la culture.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Londres ?

SHOPPING

Bientôt un nouveau magasin IKEA sur Oxford Street ?

Les discussions sont en cours pour que le géant suédois de l’ameublement reprenne le bail du 214 Oxford Street, un emplacement idéal libéré par la fermeture récente du magasin Topshop.

Sur le même sujet