Mercredi 26 janvier 2022
TEST: 2269

Découvrez l’histoire de la plus vieille maison de Londres

Par Amandine Guiony | Publié le 23/11/2021 à 15:54 | Mis à jour le 24/11/2021 à 14:18
Photo : wikimedia.org
The Ancient House of Walthamstow

Après un passage dans les trois plus vieux pubs de Londres, partez à la découverte de la plus ancienne maison privée de la capitale. Encore plus moyenâgeuse et authentique, sa construction date du 15ème siècle.

 

Alors que certains quartiers de Londres tels que Canary Wharf sont des emblèmes de modernité, d’autres ‘boroughs’ peuvent paraître, en comparaison, figés dans le temps. C’est le cas du quartier de Walthamstow, qui est d’ailleurs l’hôte de la plus vieille maison de Londres. Comme son nom l’indique, the ‘Ancient House’ of Walthamstow est authentiquement vieille, très vieille.

 

The Ancient House of Walthamstow, une bâtisse dont on ne connaît pas le premier propriétaire

Ce bâtiment à colombages aurait été reconstruit au 15è siècle, plus précisément en 1435, et trône toujours au cœur du village six siècles plus tard. Le style architectural de cette maison porte le nom de “hall home“, en référence à la conception basée autour d’une grande salle appelée “hall“. Autour de cette salle principale où s’organisait autrefois la vie familiale, une dizaine de plus petites pièces étaient destinées au stockage des aliments. Le premier étage était quand à lui était réservé aux chambres.

Personne ne sait vraiment à qui cette maison appartenait, mais la propriété sur laquelle elle est construite était connue sous le nom de ‘Walthamstow Tony’, qui serait une combinaison de ‘Waltheof’, ancien propriétaire, et de ‘Ralph de Toni’, gentilhomme français qui aurait épousé en 1103 Alice, une des filles de Waltheof. Une seconde théorie avance que Tony réfère à “Tow“, mot saxon signifiant “espace clôturé“.

Une découverte récente

Curieusement, la véritable maison n’est découverte que très récemment, au cours des années 1930. Ces murs de torchis étaient longtemps restés camouflés sous des planches de bois blanches installées au début du 18è siècle afin de protéger la bâtisse contre les intempéries. C’est en 1934 que Monsieur Robert Fuller et son architecte, C.J. Brewin, découvrent sa véritable valeur. Les planches sont alors retirées, les colombages renforcés et un mur de briques rouges est installé sur la partie basse de la façade. En 2001, des fenêtres imitant le style du Moyen-âge sont également ajoutées.

Depuis, la route qui passe devant The Ancient House a été convertie en sens unique. Une manière de protéger cette relique de la pollution et du trafic routier. Aujourd’hui, le lieu est partagé en quatre parties et abrite des foyers distincts.

Deux autres vieilles maisons au coeur de Londres

Si la bâtisse moyenâgeuse d’Orford Road à Walthamstow vous semble trop loin, et bien qu’elle en vaille le détour, il existe aussi deux maisons, toujours privées aujourd’hui, en plein cœur de Londres. Une rapide recherche sur Google Maps renvoie principalement au 41-42 Cloth Fair. Cette maison restaurée avant le Grand Incendie de Londres est certainement le plus ancien bâtiment de la City. Construit entre 1597 et 1614, il a miraculeusement survécu au Grand Incendie de 1666 qui a détruit 80% de cette partie de Londres.

Mais une seconde maison construite au début du 15ème est toujours débout, et il est même possible de la visiter puisqu’elle est convertie en musée. Située à Hackney, The Sutton House, construite en 1535 pour Ralph Sadleir, personnage de roman de Hilary Mantel mais surtout illustre diplomate sous les règnes d’Henry VIII, Edward VI, Mary I et Elizabeth I. La maison fut aussi squattée dans les années 1980, d’où la mise en scène au décor hétéroclite à l’étage du musée. Dernier élément curieux, une caravane abandonnée est disposée dans le jardin Breaker’s Yard.

 

 

Nous vous recommandons
Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

MA Relations Internationales. Vagabonde entre Londres, Dublin et le Sud de la France à la recherche d'histoires à vous raconter.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge
CINÉ

Angkor en trois dimensions

Une nouvelle production cinématographique, Angkor 3D : The Lost Empire of Cambodia propose aux spectateurs d’explorer depuis leur siège et en 3 D les merveilles archéologiques du Cambodge.