TEST: 2269

Death to 2020, un peu de douce satire dans ce monde de brutes

Par Maud Finance | Publié le 08/01/2021 à 10:39 | Mis à jour le 08/01/2021 à 12:57
Photo : Pexels
black mirror satire netflix

Les réalisateurs de Black Mirror ont usé de dérision pour revenir sur cette année 2020 et ses événements particuliers.

 

A l’affiche : Hugh Grant, dans le rôle d’un historien aux opinions bien arrêtées, Cristin Milioti, dans celui d’une mère de famille américaine véritable caricature de la personne raciste et bien d’autres encore. Le casting est de choix dans ce faux documentaire actuellement disponible sur Netflix.

Politiquement incorrecte, cette réalisation britannique nous suggère une rétrospective satirique pour creuser la tombe de cette année noire. « La comédie événement que vous n’oublierez jamais sur l’année dont vous ne voulez pas vous souvenir », tweetait Netflix sur son compte officiel pour faire la promotion de son long-métrage le 27 novembre.

Du Brexit à la pandémie, en passant par le mouvement Black Lives Matter, le documentaire parodique se sert d’une actualité traumatique pour finalement nous unir avec humour.

Parce qu’après tout, il vaut mieux en rire qu’en pleurer, non ?

Retrouvez la bande annonce ici.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

 

Sur le même sujet
Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale