Samedi 18 septembre 2021

Covid-19 : Londres plus touchée économiquement que d’autres capitales

Par Stéphane Germain | Publié le 02/02/2021 à 10:54 | Mis à jour le 04/02/2021 à 23:01
Photo : Veliko Karachiviev - unsplash
Covid londres impact économique

Le maire de Londres, Sadiq Kahn, a publié lundi 1er février 2021 un rapport provisoire commandé au bureau d’études Arup et à la London School of Economics. En voici les conclusions.

 

Le rapport révèle que la ville de Londres serait la plus impactée économiquement par la crise du Covid-19. Pour autant, le rapport conclut sur la possibilité d’une rapide résilience économique de la capitale, à la condition sine qua non que des décisions politiques adéquates soient prises par le gouvernement britannique.

 

L’économie londonienne souffre cruellement de l’absence de touristes

D’après le rapport, les secteurs d’activités les plus touchés seraient ceux de la culture et de la vie nocturne. Dans l’épicentre de la capitale, ils regroupent près de 26.000 emplois. Les secteurs culturels ne sont pour autant pas les seuls en danger. Les domaines de la vente sédentaire et de l’hôtellerie doivent également faire face à d’importantes pertes dues, entre autres, au développement considérable des achats en ligne et à l’inexistence du tourisme.

L’économie londonienne repose pourtant massivement sur le tourisme. Ce secteur y est plus important encore que dans d’autres grandes villes comme Paris ou New-York, dont les centres-villes sont plus peuplés à l’année. Au terme d’un an de crise sanitaire et de mesures restrictives, les secteurs les plus touchés peinent à rester à flot. Face à la menace de fermetures massives, Sadiq Kahn appelle le gouvernement à soutenir davantage et pour une durée plus importante les entreprises.

Aussi, le maire de Londres prévoit, dès que le vaccin sera suffisamment répandu et que les restrictions prendront fin, “la plus grande campagne touristique jamais connue par le pays”. Dans ses prédictions, le rapport provisoire confirme l’idée d’un sauvetage financier pour la majorité des secteurs en difficulté. Il nuance cependant en précisant que d’ici-là, une partie des établissements auront probablement déjà dû fermer leurs portes. Malgré tout, l’importance d’une relance massive du tourisme à Londres est vitale pour le Royaume-Uni dans la mesure où la métropole génère un quart des retombées économiques du pays.

 

Le gouvernement dessine son plan de relance économique, Londres en figure de proue

“Quand Londres prospère, tout le pays prospère”, rappelle Sadiq Khan. Le maire place la capitale au cœur de son plan de relance en considérant comme “vital” de soutenir les entreprises de la ville dans les prochains mois. Pour le maire, l’économie de Londres détermine celle du pays entier et il est donc primordial de la faire revivre, à commencer par la pierre angulaire que représente le tourisme.

Prudent, le maire de la capitale précise avec insistance que les “ministres ne doivent pas s’imaginer que lorsque les restrictions seront levées, les choses reviendront simplement à la normale”. La crise sanitaire engendrera bien des modifications pérennes dans l’économie britannique. Par exemple, Sadiq Kahn envisage de restaurer le shopping détaxé pour les touristes internationaux.

Le maire de Londres prend également des décisions plus globales pour redresser l’économie du pays : réforme des systèmes de taxes et d’impôts, réduction de la TVA pour le secteur hôtelier, poursuite du dispositif de chômage partiel pour plusieurs mois encore... La représentante de l’arrondissement de Camden à la municipalité de Londres, Georgia Gould, soutient la volonté du gouvernement britannique de prendre des mesures sur le long-terme pour réformer l’économie du pays : “le gouvernement doit s’engager à poursuivre son soutien aux entreprises”.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons
Stéphane Germain - Journaliste

Stéphane Germain

Rédactrice en chef associée LPJ Londres. Journaliste passionnée et inlassable curieuse.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet