Lundi 10 août 2020

Coronavirus : Boris Johnson est fier du bilan du gouvernement

Par Benjamin Wettling | Publié le 12/06/2020 à 14:29 | Mis à jour le 12/06/2020 à 14:35
Photo : Wikimédia Commons
Johnson défend bilan coronavirus

Critiqué depuis déjà plusieurs semaines pour sa gestion de la crise, Boris Johnson est monté au créneau pour défendre publiquement le bilan de son gouvernement.

Au Royaume-Uni, plus de 41 000 personnes sont décédées en raison de la pandémie de Covid-19 qui frappe encore le pays. Un bilan très lourd en comparaison de certains pays voisins, qui ont poussé de nombreuses personnes à critiquer les décisions prises par le gouvernement depuis le début de la crise sanitaire. C’est le cas par exemple du chef de l’opposition, Sir Keir Starmer, qui a ouvertement imputé au gouvernement la responsabilité de la forte mortalité du virus sur le territoire britannique :

« La semaine dernière, le Premier ministre a dit qu’il était fier du bilan du gouvernement. Mais il n’y a aucune fierté dans ces chiffres, n’est-ce pas ? »

Une attaque qui n’est pas isolée, et fait écho aux déclarations de l’épidémiologiste Neil Ferguson qui a affirmé que le gouvernement a trop tardé à confiner le pays. Selon lui, si le confinement avait eu lieu une semaine plus tôt, le Royaume-Uni aurait réduit « au moins de moitié le nombre final de morts ». Comme l’explique le scientifique, à l’époque le nombre d’infectés doublait tous les trois ou quatre jours. Un confinement plus tôt aurait donc évité un grand nombre de morts d’après lui.

Johnson fier du bilan de son gouvernement

Des accusations qui n’ont pas manqué de faire réagir Boris Johnson. Le Premier ministre s’est défendu et a mis en avant les efforts « incroyables » développés par le pays tout entier pour faire face au virus. Il s’est surtout dit fier des résultats obtenus, et a remercié la « réussite incroyable » du NHS et de tout le service hospitalier et médical en général. « Les bonnes décisions ont été prises au bon moment » a-t-il affirmé.

En effet, pour Johnson il faut se méfier des comparaisons avec les autres pays, en raison des méthodes d’enregistrement différentes et de la pandémie qui est toujours en cours. Des critiques « prématurées » selon lui, qui n’ont pas leur place à l’heure du déconfinement. Le Premier ministre a ensuite évoqué la suite de son plan de déconfinement.

S’il faudra encore attendre avant de pouvoir juger les décisions prises par Boris Johnson et ses ministres lors de cette crise, les premiers sondages montrent que seulement 32 % des Britanniques approuvent les actions du gouvernement.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !

Sur le même sujet