Mercredi 1 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Coronavirus : 5 000 cas au Royaume-Uni et des mesures plus strictes

Par Fiona Barrile | Publié le 23/03/2020 à 14:51 | Mis à jour le 23/03/2020 à 14:51
Photo : Liliya Lisa
Royaume-Uni Londres coronavirus mesures propagation

Vendredi dernier, le gouvernement britannique a finalement pris la décision de fermer de nombreux lieux publics. Cette semaine, de nouvelles démarches vont être mises en place.

 

C’est officiel, le Royaume-Uni a passé la barre des 5 000 infections au Covid-19, hier. Les dernier chiffres révélés annoncent très exactement 5 683 cas, avec 281 décès. Une nouvelle qui encourage le gouvernement dans ses démarches pour ralentir la propagation du virus. Et l’une d’entre elles est d’envoyer des lettres ou sms aux personnes les plus à risque face à cette pandémie. Cela inclut les individus ayant reçu des greffes d’organes, ceux avec des problèmes respiratoires sévères — comme la mucoviscidose — ou ceux ayant des cancers spécifiques, comme du sang ou de la moelle osseuse. Au total, environs 1,5 millions de messages seront envoyés et ils auront pour but d’encourager les destinataires à rester enfermés chez eux, pendant au moins 12 semaines, afin de se protéger. Et pour s’assurer que ces personnes plus fragiles ne sortent pas, le gouvernement prévoit de mettre à leur disposition des membres de l’armée, afin qu’ils leur livrent des produits essentiels, comme la nourriture.

D’autres mesures plus drastiques sont envisagées par le gouvernement britannique, comme la fermeture des aéroports et l’isolation forcée de la population.

Le Royaume-Uni bientôt comme l’Italie ?

Si le gouvernement britannique devient plus stricte, c’est notamment suite aux propos de Boris Johnson, la semaine dernière. En effet, il affirmait que le Royaume-Uni était seulement deux à trois semaines derrière l’Italie, pays ayant le plus de cas en Europe. « Les Italiens ont un service de santé excellent. Pourtant, les médecins et infirmières sont complètement débordés par la demande. […] À moins que l’on travaille ensemble, à moins que l’on fasse un effort héroïque et collectif national pour ralentir la propagation, alors le NHS sera lui aussi débordé ». Le Premier ministre reconnaissait que les mesures italiennes étaient essentielles, bien qu’elles n’aient « jamais été vues auparavant, que ce soit en temps de paix ou de guerre ».

Sadiq Khan a soutenu les propos de Boris Johnson, en demandant à la population de ne pas sortir et de ne pas utiliser les transports publics, sauf si nécessaire. « Faites-le pour vos proches qui risquent de mourir sinon ». Et alors qu’il était invité à la BBC dans The Andrew Marr Show, le maire a affirmé que des restrictions additionnelles seront considérées dans la capitale, si les Londoniens « continuent d’agir de cette façon, permettant la propagation de la maladie ».

Fiona Barrile, Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice

Fiona Barrile

Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Noho Travels « Je voulais voir plus, je voulais vivre plus »

Après avoir travaillé dans le marketing et la publicité, Arnaud décide de parcourir les routes du monde, ordinateur sous le bras. C’est avec son blog Noho Travels que ce Marseillais nous fait voyager

Sur le même sujet