Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2269

Les contaminations au variant indien concernent 1 malade sur 10

Par Marie Benhalassa-Bury | Publié le 20/05/2021 à 17:55 | Mis à jour le 20/05/2021 à 18:11
Photo : Ystallonne Alves - Unsplash
Zoom sur une inscription "Covid-19" sur un volet

Un cas britannique de Covid-19 sur dix découlerait du variant indien, puisque sur les quasiment 30 000 cas détectés dernièrement, près de 3 000 d’entre eux sont dus à cette souche.

 

Si l’exécutif promet bientôt plus d’informations quant au taux d’efficacité des vaccins sur le variant indien, ce dernier continue de se répandre au sein du Royaume de Sa Majesté, et avec lui l’incertitude qu’il génère. Jusqu’à son apparition et son inquiétante propagation en Grande-Bretagne, la baisse du nombre quotidien de tests positifs était plus qu’encourageante. Un pas en arrière décevant, alors que le nombre d’infections au B1617 a d’ores et déjà septuplé au cours des trois dernières semaines.

Ainsi, un cas sur 10 en résulterait actuellement, un chiffre troublant mais dont il ne faudrait pas s’alarmer non plus, aux vues des libertés concédées à nouveau aux résidents d’outre-Manche et des bons effets avérés de la stratégie vaccinale déployée. Par ailleurs, la mortalité liée à la pandémie continue de décliner, avec 3 disparitions recensées le 19 mai.

 

Marie Benhalassa - Journaliste Londres

Marie Benhalassa-Bury

Etudiante à Sciences Po Aix, curieuse de tout, ancienne expatriée à Brighton avant de rejoindre l'équipe de rédaction de Londres
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet