Lundi 26 juillet 2021

Un confinement moins tardif aurait-il permis de sauver des milliers de vie ?

Par Maud Finance | Publié le 02/06/2021 à 19:35 | Mis à jour le 02/06/2021 à 19:39
Photo : Mike - Unsplash
Un sablier vide de couleur bleue

Selon Neil Ferguson, professeur à l’Imperial College de Londres, l’inaction du gouvernement lors de la première vague de covid-19 en 2020 aurait en effet coûté la vie à des milliers de personnes. Faisant le pari risqué de l’immunité collective au début de la pandémie, l’exécutif britannique avait surpris bon nombre de ses homologues européens. Mais le risque était-il convenablement évalué ?

« Je souhaite dire que l’épidémie doublait tous les trois ou quatre jours lors des semaines du 13 au 23 mars, si nous avions donc avancé les mesures d’une semaine, nous aurions pu réduire cela et sauver de nombreuses vies », déclarait Ferguson à la BBC Radio hier matin.

Un doigt pointé directement vers Boris Johnson, dont la réaction face à l’épidémie lors de la première vague avait été vivement critiquée. Stephen Reicher, professeur en sciences du comportement au Groupe consultatif scientifique pour les urgences (SAGE), a d’ailleurs appelé à une enquête publique sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement.

 

Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet