Mercredi 20 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Conférence sur le Soft Power français à la London School of Economics

Par Arthus Vaillant | Publié le 15/03/2019 à 15:32 | Mis à jour le 15/03/2019 à 18:22
French Forum conférence soft power français London School of Economics

Ce week-end, l’université londonienne LSE accueille une conférence autour de l’influence culturelle de la France dans le monde. A l’occasion, dix invités interviendront sur le « Soft Power» français.

Samedi 16 mars, le French Forum se déroule à la London School of Economics and Political Science (LSE). Il s’agit d’une journée de conférence autour du Soft Power français. En relations internationales, le concept de Soft Power désigne le pouvoir de convaincre et de diriger, sans imposer. Ce sujet a été inspiré par la première place de la France sur l’indice Soft Power 30 en 2017 [2ème en 2018, derrière le Royaume-Uni, NDLR].

“Promouvoir la France sur la scène internationale”

Le but de cette journée est de « promouvoir la France sur la scène internationale » selon Simon Pastor, vice-président de la LSE SU French Society, un groupe d’étudiants de l’école. « Il existe beaucoup de conférences “nationales” à la LSE, comme le German Symposium, le India Forum et nous avons décidé qu’il était grand temps que la France ait aussi sa conférence ».

Des invités prestigieux

Des contributeurs appartenant à de grands groupes tels que Google, L’Oréal LVMH ou Renault seront présents. Ils seront accompagnés du député de La République En Marche, Hervé Berville, du philosophe Gaspard Koenig ou de Raphael de Taisne, co-fondateur de la société Yumi.

Des conférence sur l’économie, la société et l’innovation

Ces différents invités interviendront sur des sujets tels que l’industrie alimentaire, (Industrie alimentaire française. Peut-on réconcilier profit et éthique ?), la cosmétique, (L’Oréal et le futur de l’industrie cosmétique), le monde du luxe, (L’industrie du luxe transcende-t-elle les barrières culturelles ?), la finance, (Une touche de succès dans la finance européenne). Des sujets de société seront également abordés,( Un agent de changement n’est ni masculin ni féminin, ou Repenser le libéralisme : vaut-il le coup ?). Enfin, Sébastien Marotte, vice-président de Google Cloud Emea, livrera son analyse sur le phénomène du cloud computing, (Cloud computing : La tempête est elle à nos portes ?).

Pour assister à la conférence, réservez vos billets sur le site de la LSE Student’s Union.

0 Commentaire (s)Réagir