Rompre avec quelqu’un pour des raisons écologiques : qu’est-ce que l’éco-dumping ? 

Par Natacha Marbot | Publié le 04/12/2022 à 18:00 | Mis à jour le 04/12/2022 à 18:00
couple qui fait du vélo et se sépare

Être en couple avec quelqu’un qui prend l’avion tous les week-ends ou mange un steak à chaque repas ? Très peu pour les jeunes à sensibilité écologiste, selon un site de rencontre britannique. Qu’est-ce que cette nouvelle tendance amoureuse, l’éco-dumping ? 

 

Comme chaque année, le site de rencontre Plenty of fish dévoile un rapport sur les tendances amoureuses du moment, version british. Pour la mouture 2023, une pratique en particulier a fait couler de l’encre : l’éco-dumping. Du verbe “to dump” (larguer) et le “éco” de écologie, cela consiste à se séparer de quelqu’un qui ne partage pas ses valeurs en matière d’environnement. 

Une population britannique concernée par le changement climatique 

Les jeunes (et moins jeunes) Britanniques s'intéressent de plus en plus aux sujets écologiques. Selon une étude de la BBC, 60% d’entre eux sont anxieux ou extrêmement anxieux de l’avenir de la planète et de l’humanité. Les chiffres sont très similaires avec la France. Rien de bien étonnant si on se penche sur le fait que l’année 2022 a de nouveau été l’année la plus chaude jamais enregistrée. 

Plus l’écologie prend de place dans la vie quotidienne, plus elle en prend dans le couple. Parmi les sujets qui fâchent, la consommation excessive de viande rouge, l’addiction à la fast fashion, le choix des moyens de transports (comme l’avion) ou pire, la remise en cause même de l’existence du changement climatique. Même s’il paraît évident qu’un couple ne peut pas être d’accord sur tout, l'écologie fait de moins en moins partie de la liste des désaccords acceptables. 

Agir de manière particulièrement peu écologique serait alors un tue-l’amour au même titre qu’une orthographe désastreuse. Selon l’étude de Plenty of fish, parmi les 8000 personnes interrogées, près d'un célibataire sur cinq témoigne d'une situation de rupture en raison d'opinions divergentes sur le changement climatique et l'environnement.

couple qui marche dans une foret

Green Dating : leur amoureux.se sera écolo ou ne sera pas 

Du concept d’éco-dumping émerge en creux un autre anglicisme, le green dating. Cette tendance amoureuse concerne les personnes qui mettent les engagements écologiques très hauts dans la liste des critères importants pour choisir un ou une partenaire amoureux. Ils n’hésitent alors pas à le spécifier dès leur profil de site de rencontre - Tinder et Bumble proposent par exemple des mentions spéciales “écologisme”. 
Une autre réalité peut probablement être tirée de ces tendances amoureuses : l’amour n’est plus un prétexte au désengagement. Être en accord avec son ou sa partenaire en termes de valeurs politiques, écologiques, familiales, morales, éthiques voire religieuses, voilà les conditions sine qua non d’une relation qui dure pour les jeunes générations. Cela revêt d’autant plus d’importance à l’heure des applications de dating qui permettent un élargissement du spectre des rencontres possibles.

Avez-vous déjà quitté quelqu'un ou été quitté pour des désaccords de valeurs ?
Choices
natacha marbot

Natacha Marbot

Natacha Marbot, originaire de Rennes et diplômée d’un master de Relations internationale à l’Inalco en 2022. Russophone et spécialisée sur l’espace post-soviétique. Elle a rejoint l’équipe de rédaction internationale en avril 2022.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale