Dimanche 24 janvier 2021

WESTMINSTER UNIVERSITY – Enquête sur les Français

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 13/07/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 13:14

Deux chercheuses et professeurs à l'université de Westminster, Saskia Huc-Hepher  et Debra Kelly, ont décidé de s'intéresser à la communauté française de Londres et de l'étudier. L'une des questions centrales de leurs recherches : comment fonctionne cette communauté française ?

(Saskia Huc-Hepher et Debra Kelly/ Crédits: Fatna Messaoudia)

Les deux femmes qui parlent parfaitement français, sont des spécialistes de la culture hexagonale. Saskia Huc-Hepher est maître de conférences de langue française, traductrice et chercheuse à l'université de Westminster. Debra Kelly pour sa part est professeur de littérature française et francophone dans le même établissement. Mme Kelly a reçu le titre de Chevalier dans l'Ordre des Palmes Académiques, qui récompense les personnes qui contribuent à l'expansion de la culture française dans le monde.

Pourquoi une étude sur la communauté française?

"Nous voulons étudier la communauté française car elle est très importante à Londres. Ce qui est intéressant, c'est il y a beaucoup de mystères qui l'entourent. Il y a trop de clichés qui tournent autour de cette communauté. Il n'y aurait que des gens diplômés, qui travaillent à la City et vivent à South Kensington. Il y en a évidemment, mais pas que ça. On ne sait pas grand-chose sur elle." expliquent les deux chercheuses. Selon elles, pour ce qui est de cette population, il y a très peu de chiffres ou alors très approximatifs, et quasiment pas de recherches scientifiques très poussées sur le sujet. "Nous voulons essayer de tracer l'impact d'une population migrante sur une ville", ajoutent les deux universitaires.

La prochaine étape, une enquête de grande échelle

Dans cette vaste étude il y a "tout d'abord une perspective historique en vue d'un ouvrage collectif avec une quinzaine d'auteurs. Nous sommes en train de retracer toute l'histoire des Français à Londres depuis le XVIIIe siècle", explique Debra. Ensuite,"il y aura une partie plus contemporaine". Les deux chercheuses ont débuté une série d'entretiens avec des Français qui vivent à Londres. Elles en ont déjà fait une trentaine. Dans ces entretiens, elles s'intéressent au mode de vie de ces Français, à la raison de leur expatriation ou encore à leurs rapports avec la France. Les deux femmes sont confiantes et pensent déjà à la suite : "la prochaine étape, ce sera une enquête de grande échelle pour septembre ou octobre. Nous allons mettre en place un sondage en ligne, qui sera notamment envoyé aux personnes inscrites au consulat." Le Petitjournal.com sera aussi l'un des relais.

Les premiers résultats

Plusieurs choses sont déjà ressorties des différents entretiens. Le concept de liberté revient souvent dans les propos des personnes interviewées. "C'est un mot-clé. Les expatriés parlent souvent des opportunités ici, du monde du travail plus ouvert aux compétences?", résume Saskia. Il y a aussi un sentiment d'appartenance à l'Angleterre très présent. La chercheuse explique "qu'un certain nombre de personnes se sent plus chez lui à Londres qu'en France". L'analyse de tout ce qui a été récolté reste encore à faire, l'étude de Saskia et Debra va encore durer plus d'une année.

Fatna Messaoudia (www.lepetitjournal.com/londres) mercredi 13 juillet 2011

A lire aussi : JO DE LONDRES - La langue française aura son défenseur pendant les jeux

 

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet