Lundi 26 juillet 2021

Boris Johnson et Tinder main dans la main pour encourager la vaccination

Par Elzéa Colomb | Publié le 10/06/2021 à 10:41 | Mis à jour le 10/06/2021 à 11:29
Photo : Rene Ranisch - Unsplash
Un diner aux chandelles durant lequel deux personnes se tiennent la main

Grand, brun, amusant… vacciné. Auriez-vous imaginé qu’un jour la vaccination pourrait devenir un critère de séduction ? Depuis ce lundi 7 juin c’est pourtant ce qu’ont commencé à mettre en place 7 applications de rencontre utilisées dans le Royaume. À l’initiative du gouvernement britannique, Tinder, Match, Hinge, Bumble, Plenty of Fish, OurTime et Muzmatch se sont joints à l’effort national pour encourager la vaccination. Les courtisans ont désormais la possibilité d’afficher un badge sur leur profil pour montrer qu’ils ont reçu leurs doses de sérum, ce qui leur donne accès à des avantages spécifiques.

Un critère qui pèse désormais dans la balance pour les utilisateurs

Mais les sujets de Sa majesté trouvent-ils important d’avoir un partenaire vacciné ? Un sondage de YouGov semble aller dans ce sens puisque, parmi les sondés, près de 28% des adultes refuseraient de rencontrer une personne n’ayant pas reçu au moins une dose. 31% ont quant à eux exprimé une préférence sans être pour autant catégorique. À ce titre, Nadhim Zahawi, secrétaire d’État au déploiement du vaccin, a qualifié cette collaboration inédite d’« incroyable atout supplémentaire à notre programme de vaccination ».

 

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet