Mercredi 2 décembre 2020

Comment trouver une chambre à louer à Londres ?

Par Luther Beaumont | Publié le 17/02/2020 à 15:08 | Mis à jour le 18/02/2020 à 00:32
Photo : Laurent Colin
Chambre louer Londres lit logement

Londres demeure un pôle international d’attractivité. La ville attire des millions de personnes. Touristes bien évidemment, mais pas seulement. Expatriés, étudiants en quête d’enrichissement tant professionnel que personnel n’ont de cesse d’y poser leurs valises. Mais il n’est pas toujours simple de trouver le bon hébergement. Quelles sont les choses importantes à vérifier ainsi que les éléments de réponse quant aux bons choix à effectuer.

 

« The London dream » demeure l’un de ces véritables challenges légendaires que tout un chacun débarquant sur Londres rêve de pouvoir accomplir. Le fait de pouvoir espérer trouver un job plus aisément en fait partie intégrante.

Parmi les conséquences directes de cette attractivité, nous trouvons celle liée au logement. Certainement la problématique majeure lorsqu’on débarque dans la ville.

Au départ, vivre en colocation, dans un appartement ou dans une maison, représente un moyen de réduire les dépenses liées à son logement. A Londres, comme dans d’autres grandes métropoles, cela est devenu un véritable mode de vie.

Demeurer en colocation lorsque vous êtes âgés de 30 ans (et même plus) demeure en effet complètement normal, voire complètement banal. Pas si évident donc de pouvoir trouver une chambre sympa dans une propriété agréable.

PAR OÙ COMMENCER SES RECHERCHES ?

Deux des meilleures plateformes de recherche sont les sites Spareroom et Gumtree. Le premier mentionné est en réalité le site numéro 1 dans le Royaume-Uni, avec une fréquentation du site sept fois plus importante que ses principaux concurrents.

Pour être honnête, vous ne devriez pas avoir besoin de plus d’une semaine pour trouver votre bonheur en passant par ces sites. Pour les utiliser, vous n’avez pas à payer quoi que ce soit. Vous pouvez construire votre recherche au regard de vos critères : prix, localisation, connexion internet, charges incluses, durée de votre séjour, date d’emménagement…

Prenez soin de consulter les annonces proposées et de conserver celles qui suscitent votre intérêt. Tachez de ne pas perdre de temps à l’égard des annonces ne présentant aucune photos ou qui sembleraient trop belles pour être vraies.

Recommandation importante, ne payez aucun frais avant d’effectuer une visite physique ou sans obtenir de reçu lié à la transaction. La plupart du temps, vous ne rencontrerez pas le ou la propriétaire lors de la visite. Il est plus fréquent de rencontrer les locataires actuels ou l’agent immobilier en charge du logement.

COMMENT S’ASSURER D’UNE VISITE EFFICACE ET CONSTRUCTIVE ?

Attardez-vous à vous renseigner sur le voisinage et à vous balader dans les alentours ainsi que dans le quartier concerné.

Assurez-vous qu’il ne sera pas potentiellement dangereux de rentrer tard le soir, que des enseignes commerçantes se trouvent à proximité et choisissez de préférence des rues bien connectées aux transports en commun. Pour être vraiment tranquille, évitez les rues à fort trafic où circulent les bus. A moins d’opter pour une chambre sur cour.

Autre détail important, prenez soin de vous renseigner sur le profil des personnes déjà locataires du bien immobilier concerné. Combien sont-ils ? Paraissent-ils ou elles sympas ou agréables à vivre avec ?

Si l’un de vos objectifs de votre venue sur Londres constitue l’amélioration de votre niveau d’anglais, essayez de ne pas vous mettre en colocation avec des personnes originaires du même pays.

Vérifiez bien si la chambre sera équipée du mobilier correspondant à vos besoins.

Ne perdez pas de vue que la plupart des prix présentés représentent des prix à la semaine. C’est important car en multipliant ce prix par 4, vous êtes en-dessous du prix au mois (erreur fréquente des nouveaux arrivants). Pour connaître le prix au mois, multipliez le prix loyer proposé à la semaine par 52 et divisez-le ensuite par 12. Là vous aurez votre mensualité.

LE CHOIX ENTRE PROPRIÉTAIRES PRIVÉS OU AGNCES IMMOBILIÈRES

Cela ne serait pas une conclusion ingénieuse de condamner plus particulièrement l’un ou l’autre. Cependant, comprendre le pour et le contre lié à chacune des options peut largement vous aider.

 

louer Londres chambre location
Photo : Laurent Colin

 

LE CHOIX D’UNE PROPRIÉTAIRE PRIVÉ

L’intérêt d’un propriétaire à bien entretenir son bien immobilier peut constituer un atout.

Un propriétaire doit normalement être plus familier de l’environnement local ainsi que du bon état de la maison ou de l’appartement.

Le degré de flexibilité lorsque la négociation des conditions de location interviendra devrait être plus élevé avec un propriétaire « en direct ».

Tous ces pseudo arguments en faveur des propriétaires sont dépendants de la personne que vous avez en face de vous. Si malheureusement le ou la propriétaire que vous rencontrez demeurait animé de mauvaises intentions, vous pourriez vous retrouver dans une situation inconfortable. Particulièrement vis-à-vis des termes contractuels du bail de location, qui pourraient s’avérer être en la seule faveur du propriétaire. Ce qui serait plus que défavorable pour une personne peu ou pas familière des lois liées au logement dans le Royaume Uni. Car louer un bien dans le Royaume-Uni implique des obligations légales. Performances énergétiques, maintenance et entretien, sécurité incendie… Un propriétaire non concerné pourrait placer ses locataires en situation de risques potentiels.

LE CHOIX DE PASSER PAR UNE AGENCE IMMOBILIÈRE

Les agences immobilières s’appuient sur un éventail de choix plus large, par conséquent contacter des agences immobilières pourrait s’avérer être plus efficace.

Les agents immobiliers sont des professionnels du domaine, se devant en théorie de respecter les règles déontologiques de la profession.

C’est l’assurance de se voir présenter un document contractuel conforme avec la législation en vigueur et le locataire peut accéder à des services complémentaires.

Ceci étant, ces potentiels services complémentaires ont un coût, représentant donc des frais additionnels. Le locataire se doit d’être regardant sur ces différents frais supplémentaires. Même si les agences sont tenues de les lister, prenez garde à ne pas vous faire facturer de frais illégaux.

Un risque peut aussi exister quant à la potentielle relation entre le locataire et son propriétaire, de part un manque de professionnalisme de l’agent immobilier, qui en lieu et place de faciliter ou de favoriser les choses pourrait les ralentir ou les rendre plus difficiles.

LE BON CHOIX

Le choix entre les deux options doit correspondre à votre profil.

Cela dépend de plusieurs facteurs tels que votre budget, votre niveau connaissance des lois en vigueur quant à location d’un bien dans le Royaume-Uni, la durée de votre séjour, le type de chambre que vous recherchez. Le niveau d’assistance avant, pendant et après la concrétisation d’une location demeure primordial.

Pour résumer de façon concise et concrète, la meilleure suggestion serait de vous concentrer à élaborer une véritable approche vous correspondant spécifiquement. Le but ultime est celui de faire aboutir votre recherche par l’obtention d’une location adaptée et répondant à vos propres besoins.

 

louer Londres chambre location
Photo : Laurent Colin

 

Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet